Nos partenaires
Menu

Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter
Publié le 15 juin 2018
Fraîchement élu par ses pairs le 2 mai dernier comme Président d’Astera, Armand Pinton parle des grandes orientations qu’il souhaite donner à la coopérative afin de toujours mieux accompagner ses adhérents-pharmaciens.

Votre arrivée à la présidence d’Astera coïncide avec une nouvelle orientation donnée à votre profession ?
En effet, la nouvelle convention quinquennale qui fait évoluer notre profession de pharmacien entre en application ce début d’année. J’ai été élu Président d’Astera à un moment où le conseil et le service sont au centre de la pharmacie officinale de demain. Nous allons pouvoir réaliser des bilans de médication, vacciner notre patientèle, travailler plus étroitement avec le corps médical. Les enjeux de demain passeront par l’officine. C’est à Astera d’accompagner ses pharmaciens afin qu’ils embrassent sereinement ces nouvelles responsabilités.

Astera est une   qui porte ses propres valeurs. Que pouvez-vous nous en dire ?
La coopérative Astera s’appuie, et ce depuis sa création, sur des valeurs auxquelles je suis très attaché : la proximité, l’indépendance, le partage, l’éthique et l’esprit d’entreprise. Je serai vigilant à ce que ces fondamentaux soient respectés et encouragés. Ils sont notre force. Il est indispensable que nos valeurs continuent de se ressentir à tous les niveaux de la coopérative. Je pense notamment à l’esprit d’entreprise. La coopérative Astera confère un double statut à ses pharmaciens. Ils en sont à la fois propriétaires et bénéficiaires.

La coopérative dispose des services à destination de ses adhérents. Quelles évolutions sont en cours ?
La coopérative accompagne ses pharmaciens avec ses différents pôles de solutions. Nous avons tout d’abord le pôle répartition, CERP Rouen. Il y a le pôle soins à la personne qui prend de l’ampleur en ce moment puisque nous venons d’inaugurer une   d’achat pour les 32 agences Oxypharm de France. Le pôle solutions à l’officine, avec entre autres Isipharm, est en pleine évolution également. Ce logiciel de gestion officinal, indispensable à la vie de nos pharmaciens, va prochainement terminer son déploiement dans le but de toujours mieux servir nos adhérents. Puis, vous avez le réseau « Les Pharmaciens s » qui se
développe. Nous avons dépassé la barre des 500 pharmaciens adhérents fin 2017. Au sein du réseau « Les Pharmaciens Associés », on mutualise l’achat et on conseille les professionnels avec un service d’accompagnement par nos CDO (conseillers en développement officinal). Cette approche personnalisée permet de travailler en fonction de la typologie de la pharmacie et des besoins de l’adhérent.

Il semblerait que vous soyez sur le point de lancer votre enseigne ?
Lors de notre séminaire fin 2017, nous avons été fiers en effet de lancer notre enseigne qui se nommera « Santalis ». Nos deux premières officines à l’enseigne devraient voir le jour prochainement. C’est une vraie évolution pour la coopérative qui est désormais numéro 2 de son marché depuis 2017. A moi désormais de faire en sorte qu’Astera continue sur cette tendance positive qui permet à nos adhérents de mixer les deux aspects de leur métier de pharmacien : à la fois professionnel du médical et entrepreneur de la santé.

>> Découvrez le réseau Astera