Nos partenaires
Menu

Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter
Publié le 11 octobre 2018
La Fédération du Commerce Coopératif et Associé renouvelle l’expérience d’un événement juridique entièrement consacré à l’étude de ce modèle à succès de distribution en groupement qu’est la coopérative de commerçants. L’événement aura lieu le jeudi 25 octobre 2018 au matin.

Après le succès de sa précédente édition en 2016, la FCA a choisi d’évoquer “La flexibilité du statut de   de commerçants, clé de sa résilience”.

Ce colloque va permettre de créer des débats techniques entre des spécialistes et les auditeurs et sera également l’occasion de rédiger un dossier spécial dans le Journal Des Sociétés. 

Pour l’occasion, Eric Plat, Président de la fédération, s’exprimera sur pourquoi et comment la coopérative de commerçant est un modèle économique à succès et pour entrer dans le détail de la thématique du jour, cinq intervenants viendront exposer leurs points de vue et leurs expertises avec :

  • Paul Le Floch et Gilbert Parléani, professeurs de droit à l’Université Paris 1, experts incontestés de la coopérative de commerçants

Ils aborderont lors d’une première table ronde les questions relatives à la rémunération des s, à la sécurisation du réseau, afin de tenter de répondre à la question : le droit coopératif est-il parvenu à un équilibre ?

  • Arnaud Bied, avocat au sein du cabinet FIDUFRANCE ainsi que Jean-Louis Lesquins et Fabrice Van Cauwelaert, avocats au sein du cabinet DS Avocats, spécialistes de ce modèle de distribution en réseau

Ils débattront lors d’une seconde table ronde du rôle à confier aux associés coopérateurs lorsqu’il s’agit de décider de créer un partenariat, une nouvelle activité, une filiale, ou plus généralement de faire grandir la coopérative dans un groupe.

Ce colloque juridique s’adresse aussi bien aux spécialistes qu’aux non-avertis, avocats, juristes, experts comptables, directeurs administratifs et financiers, … car tous ces métiers ont en effet un rôle important à jouer dans l’accompagnement de ces sociétés coopératives, ce qui implique de comprendre leurs mécanismes.