Nos partenaires
Menu

Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter
Publié le 20 mai 2018
Le Commerce Coopératif et Associé joue un rôle clé dans les petites et moyennes villes de France. A l’occasion d’une journée organisée par LSA le 4 juillet sur “Commerces et centres-villes” et dont la FCA est partenaire, la fédération aura l’occasion à deux reprises de montrer comment cette forme de commerce permet la dynamisation des territoires.

Le Commerce Coopératif et Associé est un agrégat de PME françaises enracinées dans le tissu économique local. Ces groupements totalisent 45 583 points de vente. A l’heure où 1 Français sur 2 vit dans une ville de moins de 10 000 habitants , 50,8 % des points de vente du Commerce Coopératif et Associé sont implantés dans ces communes . Cette proximité se vérifie également dans les villes de moins de 50 000 habitants. 10,5 % des Français sont installés dans des villes de 20 000 à 50 000 habitants et le Commerce Coopératif et Associé y possède 15,6 % de son parc .

En plus d’être localisé là où vivent les Français, le Commerce Coopératif et Associé crée de la valeur en régions. Il pèse plus de 30 % du chiffre d’affaires du commerce dans dix régions de France métropolitaine et près de 40 % dans cinq d’entre elles . Il participe à la dynamique des centres-villes et des centres-bourgs puisque 65,2 % de ses magasins sont situés au cœur des agglomérations pour les 35 villes étudiées par l’institut Xerfi pour la FCA.

Quand il s’agit de contribuer aux recettes publiques, le Commerce Coopératif et Associé est également un acteur important. Cette forme de commerce s’acquitte de 42 % des taxes et impôts en France pour le commerce et participe à hauteur de 48 % des impôts sur les sociétés du commerce de l’hexagone . Le Commerce Coopératif et Associé est également un important contributeur de la   sur la valeur ajoutée des entreprises (CVAE) puisqu’il y participe dans 9 régions de France à plus de 32% et à plus de 50 % dans cinq d’entre elles.