Nos partenaires
Menu

Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter
Publié le 31 mars 2016
Agent immobilier depuis plus de trente ans, président élu d’Orpi France, Bernard Cadeau revient pour nous sur ses ambitions pour le réseau, à l’occasion des 50 ans du groupement coopératif.

// 1966 – 2016 Comment résumeriez-vous l’histoire de votre réseau ?
Notre réseau, composé aujourd’hui de plus de 1 200 agences est un agitateur d’idées depuis 50 ans. Face à un environnement en perpétuelle évolution, Orpi a en effet toujours su concilier les successives innovations avec sa propre tradition. Preuve en sont les 50 ans du réseau que nous célébrons cette année. Notre tradition se veut forte et solide parce qu’elle repose sur des valeurs  essentielles à l’exercice de nos professions : Les relations humaines, le partage et la mutualisation propres à la forme coopérative que nous représentons ont nourri notre croissance ; notre culture du service nous a également permis une réelle capacité d’adaptation et d’être ainsi pionnier dans différents domaines qu’ils soient à l’échelle de nos associés (invention du fichier commun) ou de nos consommateurs : dépôt de journaux d’annonces dans les boîtes aux lettres, publication d’annonces immobilières via le Minitel… Dans l’histoire d’Orpi, l’innovation reste un outil essentiel à la stratégie de notre réseau.

// Quelle est la prochaine révolution ?
Celle de la révolution numérique. Certains y voient un danger, une menace. Nous, chez Orpi, nous préférons saisir l’opportunité qui est offerte pour répondre aux attentes de nos clients en lançant de nouveaux services innovants et disruptifs. Nous avons donc fait le choix de l’audace en élaborant une offre nouvelle mais aussi celui de l’agilité en offrant à notre consommateur le choix du service
qu’il souhaite et de l’utiliser sans contrainte.

// Quelles sont les armes de cette révolution ?
Nous avons repensé la place du digital tout au long du parcours client. Courant avril, sera ainsi lancé le nouveau site Orpi.com. Au-delà de la refonte esthétique du portail, nous avons orienté Orpi.com sur une logique « on demand» celle de répondre à des besoins et demandes plutôt que de proposer des services. L’objectif est de refléter la logique de recherche du consommateur et de créer des liens et interactions entre les différents besoins, de les aider dans leurs réflexions et d’accéder ainsi à beaucoup d’informations. Plus concrètement, nous avons mis en place un système de géolocalisation précise des biens, primordial dans notre profession mais également un estimateur de biens en ligne avec 1,5 million de références et pas moins de 70 critères étudiés. L’espace client a été revisité et il sera désormais possible de prendre rendez-vous à distance pour une visite virtuelle en live ; un chat client/agent sera également proposé sur la fiche du bien dans une prochaine version du site. Enfin, notre particulier aura le choix du service au menu ou à la carte (prise de photos, rédaction de l’annonce, accompagnement sur le compromis…) et la possibilité de déposer une annonce de vente en direct sur le site ou de tester la côte de popularité de son bien avant de se décider à vendre.

// De nouveaux changements dans le métier d’agent donc ?
Plutôt dans la manière de le concevoir. Dans un moment aussi émotionnel que d’acheter ou de vendre un bien, l’humain sera toujours au centre de la relation, il ne disparaîtra pas. Nous nous devons d’avoir l’esprit d’un challenger ; rappelons-le c’est l’innovation qui fait la différence entre un leader et un suiveur. N’ayons pas peur d’agir, avançons avec discernement et intégrons ces principes de changement ; par ces actes, nous poursuivons le travail de nos prédécesseurs, de nos fondateurs : ils ont rêvé en grand lorsqu’ils ont eu l’idée de se réunir pour créer Orpi et voyez ce qu’il en est aujourd’hui ! //