Menu

Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter
Nous protégeons vos données ; découvrez notre politique de protection des données
Publié le 28 décembre 2016
Guillaume de Marcellus, Directeur général de C10, acteur n°1 de la distribution de boissons aux professionnels avec 1 350 000 000 euros de chiffre d’affaires en 2015, a répondu aux questions de la FCA en novembre dernier, à l’occasion du Séminaire des Dirigeants de la FCA. Il revient sur l’année écoulée, l’actualité de l’enseigne Comptoir des Vignes ainsi que sur l’initiative « C10 en mouvement ».

// Comment s’est passée l’année écoulée et comment appréhendez-vous 2017 ?
Ce fut une très belle année. S’il fallait signer pour la même chose en 2017, on signerait tout de suite. Au sein de C10, 2016 s’est passée en deux temps. Après un début d’année excellent, nous avons été retard sur nos chiffres à la fin juin suite aux effets climatologiques depuis nous sommes repartis sur une tendance très positive. Nous devrions terminer 2016 entre +5-6 % de chiffre d’affaires. Notre activité étant météo-sensible, notre croissance a été portée par le beau temps tardif et également grâce à un marché de la bière qui est en croissance depuis deux, trois ans. De plus, l’Euro a bien fonctionné dans les villes hôtes de l’événement.

Pour 2017, le maître mot sera la prudence. Les années électorales sont en règle générale incertaine pour notre secteur et à la différence de l’année écoulée, il n’y pas de grand événement annoncé qui pourrait porter le business. Malgré cette approche mesurée, nous savons qu’il n’y a pas de risque intrinsèque pour notre réseau qui est fort. Les adhérents se consolident et nous continuons à être en croissance sur des activités périphériques comme les caves.

// A ce propos, comment se porte votre enseigne Comptoir des Vignes ?
C’est une véritable réussite. 2016 est un bon millésime pour Comptoir des Vignes et 2017 devrait également être une belle année. Nous terminons l’année avec 38 points de vente en France après 7 ouvertures en 2016 et nous prévoyons 14 ouvertures sur 2017. Nous franchirons donc la barre des 50 points de vente à la fin de l’exercice 2017.

Comptoir des Vignes est un concept qui repose sur une surface au-dessus de 110 m2. Pour continuer le développement de l’enseigne, nous lançons début 2017 un format de petites surfaces entre 50 et 70 m2. Avec notre enseigne, nous apportons à nos adhérents un concept clé en main au point que nous les aidons à trouver les meilleurs candidats pour être cavistes dans leurs magasins. C’est aussi grâce à cela que nos adhérents réussissent leurs ouvertures et à pérenniser leurs activités de caviste.

// Parlez-nous de « C10 en mouvement » ?
« C10 en mouvement » est un projet important qui doit nous aider à donner une vision à dix ans pour le réseau. Lors du séminaire des dirigeants de la FCA en 2015, Marc Halévy nous avait parlé de « créer le chaos ». Dans nos métiers, c’est le mouvement qui fait ce que nous sommes. Nous avons alors décidé de monter un groupe de travail au côté de 34 adhérents afin de dessiner le de demain. Au cours de vingt réunions, les adhérents planchent sur quatre sujets.

Tout d’abord, qu’est-ce qui nous unit ? quelles sont nos valeurs ? nos projets ? quels sont nos savoir-faire à développer ? Le deuxième angle porte sur quels sont les grands équilibres que nous devons respecter entre nous, avec une approche sur le business, les actions et la rentabilité. La troisième thématique porte sur les supports pour les adhérents. Qu’attendent-ils du réseau, comment souhaitent-ils que C10 oriente ses services, quels sont les projets de croissance à venir ? Enfin, le dernier volet porte sur le développement. Avons-nous intérêt à nous diversifier ? A faire des acquisitions ? Estimons-nous que dans les années à venir, il y a une évolution dans nos métiers à anticiper ? C’est parce que C10 fait partie du Commerce Coopératif et Associé que notre approche est entièrement et strictement tournée autour de nos adhérents.

>> Découvrez l’enseigne Comptoir des Vignes