Nos partenaires
Menu

Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter
Publié le 13 juin 2016
Muriel Ayral est pharmacienne et adhérente du groupement ASTERA. Elle nous parle de sa vie de chef d’entreprise au sein de la coopérative.

// Pourriez-vous nous raconter votre parcours ?
Après mes études de pharmacie, c’est en 1990 que j’ai souhaité acheter une officine avec une amie rencontrée sur les bancs de la fac. Havraises d’origines, nous avons commencé à chercher une pharmacie sur notre commune. Le prix d’acquisition des officines était élevé sur le Havre et une opportunité s’est présentée à Blangy-sur-Bresle, commune de 3 500 habitants en Seine-Maritime. C’est à ce moment-là que nous avons dû déterminer avec quel grossiste-répartiteur nous souhaitions travailler pour gérer au mieux notre affaire.
Nous nous sommes tournées vers CERP Rouen, devenue ASTERA depuis, tout simplement parce qu’elle proposait également un service de matériel médical et nous savions que c’était un marché qui répondait aux besoins de la clientèle. Au départ nous avons surtout vu les services que pouvait nous proposer la  , nous avons découvert par la suite ce que voulait dire être coopérateur.

// Que veut dire, pour vous, être coopérateur ?
En tant que   de la coopérative ASTERA, j’utilise la plateforme d’achat de la coopérative, son service informatique, et tous les autres outils mis à notre disposition. Mais mon engagement va plus loin. Le Commerce Coopératif et Associé permet vraiment d’avoir cette double casquette : être à la fois indépendant dans son officine et être acteur de la vie de son  . Par ailleurs, en tant qu’administratrice depuis plus de 10 ans au sein de la coopérative, je participe à toutes les grandes décisions. Il faut vous dire qu’il s’agit vraiment d’un état d’esprit. Par exemple, avec les inondations récentes, si l’un de nos pairs avait été touché, je sais que nous aurions été solidaires et nous l’aurions aidé à gérer ces moments difficiles.
Grâce à la coopérative, je m’implique également au sein du Comité d’éthique d’ASTERA. Cette instance a la charge de s’assurer du respect des valeurs, des principes et des aspects règlementaires auxquels la coopérative et ses filiales adhèrent. C’était un sujet qui m’intéressait et je peux donc être au cœur du dispositif puisque je suis Associée au sein de la coopérative ASTERA.

// Quelles sont les avantages d’évoluer au sein d’une coopérative ?
Le secteur de la pharmacie a évolué depuis que je suis installée et il va encore subir de nombreux changements. Par exemple, je vois que maintenant les étudiants en pharmacie sont formés au « conseil associé à l’ordonnance », c’est-à-dire adopter une démarche logique afin de fournir de bons conseils aux patients et optimiser la dispensation, ce qui est récent. Depuis mon installation j’ai donc très régulièrement suivi des formations grâce à la coopérative afin de m’adapter aux évolutions du métier et remettre à niveau mes connaissances. Mes salariés bénéficient aussi des formations de la coopérative ce qui nous permet de tous grandir ensemble. Avec ASTERA, nous voulons continuer à être des acteurs de proximité pour nos patients et clients. Nous sommes confrontés à une concurrence importante, nous devons adapter en permanence notre straté commerciale par exemple. Grâce au Commerce Coopératif et Associé, nous sommes en mesure d’évoluer et d’agir afin de mener une stratégie cohérente, construite sur le long terme.

Pharmacie
la pharmacie de Muriel AYRAL à Blangy-sur-Bresle