Nos partenaires
Menu

Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter
Publié le 02 février 2018
Découvrez la tribune d’Eric Plat, Président de la Fédération du Commerce coopératif et Associé. Pour ce 2ème mois de l’année, il nous parle de l’importance du commerce dans L’entreprise France”.

A l’heure où l’on peut affirmer que nous avons un Président pro-business, force est de constater qu’il est en fait assez tourné vers les grandes entreprises et les start-up, mentionnant rarement le commerce. Or, le commerce spécialisé est en difficulté en France en terminant l’année 2017 en roue libre (vraisemblablement en léger repli) et le commerce digital, s’il est toujours en croissance à deux chiffres, marque tout de même le pas et ne croît plus comme certaines années.

Il semblerait que le Black Friday, directement importé des USA, en soit un peu pour quelque chose. Il engendrerait l’effet inverse de celui escompté, en provocant avant Noël une ruée vers des produits à prix cassés pour les cadeaux, comme pour mieux se réserver en suite pour de nouveaux produits plaisirs comme en particulier l’électronique connecté… Il connaît un succès énorme avec les nouvelles générations de smartphone ou autre Google home qu’aucune entreprise européenne n’est capable de produire !

Le commerce et la production de biens de consommation français doivent se réinventer car non seulement le pouvoir d’achat des Français évolue peu depuis de nombreuses années, mais en plus les révolutions technologiques liées à l’intelligence artificielle et les réseaux sociaux, favorisent la montée en puissance d’une génération dite Millenials moins tournée vers une consommation traditionnelle. Elle est plus attirée par faire des choix plus éthiques et est à la fois totalement décomplexée vis-à-vis des nouvelles technologies porteuses de facilité et de simplicité au quotidien.

Si la consommation est une des deux composantes qui tire la croissance avec l’investissement, alors l’entreprise France devra aussi réfléchir aux trois formats de commerce en centre-ville, en périphérie et en digital, pour l’aider à retrouver le dynamisme nécessaire et ainsi participer à la relance de l’économie en France….des centaines de milliers d’emplois en dépendent !