Menu

Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter
Nous protégeons vos données ; découvrez notre politique de protection des données
Publié le 25 janvier 2018
L’indice de confiance des consommateurs est à la hausse et le climat des affaires à la fin 2017 présage une embellie économique, mais quelle année sera 2018 ? Pour l’instant, les spécialistes parlent d’une seule et même voix. La croissance économique française en 2018 sera peu ou prou comparable à celle de l’année écoulée. La FCA a interrogé 21 dirigeants de groupements du Commerce Coopératif et Associé présents dans 18 secteurs d’activités afin de dresser un premier bilan sur 2017 et de partager leurs perspectives pour 2018.

// 2018 : LE DÉVELOPPEMENT COMME MAITRE-MOT… MAIS AVEC PRUDENCE POUR LE COMMERCE COOPÉRATIF ET ASSOCIÉ

D’après le Baromètre de la FCA, les dirigeants présagent une activité dense en 2018 pour les entrepreneurs du Commerce Coopératif et Associé et leurs têtes de réseau. 88 % d’entre eux prévoient que 2018 devrait permettre à leur activité de croître. 54 % envisagent même une croissance supérieure à 2 % en 2018.

Signal encourageant, plus d’un groupement du Commerce Coopératif et Associé sur deux (53 %) envisagent un rythme de développement plus intense qu’en 2017, en termes d’ouvertures de nouveaux points de vente ou d’entrées d’entrepreneurs dans les groupements. 72 % des répondants affirment ainsi prévoir au minimum 10 ouvertures sur l’année. Pour un groupement sur deux (49 %),  ce serait plus de 20 nouveaux magasins en 2018.

Alors que les chiffres d’affaires des réseaux du Commerce Coopératif et Associé devraient augmenter en 2018, les frais de fonctionnement et les moyens alloués pour les têtes de réseau devraient rester stables dans 49 % des cas. « Bien que confiants, nous appréhendons 2018 avec prudence. 35 % d’entre nous admettent que 2017 a été une année plus difficile pour financer les projets de nos adhérents de nos réseaux. Nous devons faire face ces dernières années à une réglementation changeante qui redistribue les cartes en permanence ce qui est difficilement conciliable avec une vision positive sur le long terme » précise Eric Plat, Président de la Fédération du Commerce Coopératif et Associé (FCA).

// 2018 : LA SITUATION ÉCONOMIQUE DE LA FRANCE DEVRAIT S’AMÉLIORER

85 % des dirigeants du Commerce Coopératif et Associé estiment que la situation de la France va s’améliorer. Selon leurs expertises, ils proposent pour stimuler la croissance française et développer les entreprises de diminuer l’impôt sur les sociétés et les charges sociales en priorité. La stabilité fiscale et administrative est également une nécessité selon eux pour booster l’économie du pays. Simplifier l’administratif pour les PME pourrait également jouer un rôle pour inciter à investir et à entreprendre.

// DES DIRIGEANTS DU COMMERCE COOPÉRATIF ET ASSOCIÉ CONFIANTS SUR L’EXERCICE 2017

Pour 82 % des interrogés, l’activité 2017 devrait rimer avec croissance, voire avec un accroissement de l’activité supérieur à 2 % pour plus de 4 répondants sur 10 (44 %).
Depuis une quinzaine d’années, le Commerce Coopératif et Associé présente des résultats au-dessus de ceux du commerce de détail. Il est de coutume de le rappeler car cette tendance devrait à nouveau se confirmer. Plus d’un dirigeant du Commerce Coopératif et Associé sur deux estiment que les résultats de son réseau seront supérieurs à ceux de son marché (52 %) en 2017.

>> Découvrez l’intégralité de l’étude de la FCA en infographie

Baromètre du moral des dirigeants du cca 24012018

Méthodologie de l’étude :
Cette enquête a été réalisée par la Fédération du Commerce Coopératif et Associé (FCA) sur les mois de novembre et de décembre 2017.
Les répondants sont 21 dirigeants de groupements membres de la FCA présents dans 18 secteurs d’activités dont la pharmacie, l’équipement de la maison, le bricolage, la grande distribution, l’hôtellerie, les agences de voyage, l’optique ou encore l’immobilier.
Les sondés représentent plus de 292 000 salariés, 12 000 chefs d’entreprise et 17 000 points de vente.

>> Téléchargez le communiqué de presse de la FCA