Nos partenaires
Menu

Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter
Nous protégeons vos données ; découvrez notre politique de protection des données
Publié le 08 octobre 2018
A 37 ans, Olivier Besset possède deux Intermarché Express en centre-ville de Nantes. Comment et pourquoi a-t-il fait le choix de rejoindre le groupement des Mousquetaires ?
  • Quel parcours universitaire avez-vous suivi ?

Après un IUT de gestion, j’ai intégré l’école de commerce Sup de Co Marseille (désormais Kedge) où j’ai réalisé ma dernière année en alternance au sein d’Auchan. Ce secteur m’avait déjà interpellé lorsque j’avais rencontré un associé de la U quelques temps auparavant. Ainsi, en dernière année, j’avais déjà le projet d’ouvrir un commerce.

Diplôme en poche, j’ai effectué une formation spécialisée me permettant de devenir Directeur de magasin puis j’ai été salarié en pendant une année environ au sein du Les Mousquetaires.

A ce moment-là, j’avais déjà postulé au sein de ce réseau pour devenir . J’ai suivi le parcours de recrutement et de formation et j’ai été agréé. En attendant de trouver la bonne affaire à reprendre soit deux longues années, j’ai effectué quelques remplacements dans différents Intermarché et le 1er mai 2011, j’ai repris l’Intermarché de Saint-Félix dans le centre-ville de Nantes.

  • Comment s’est passé votre reprise d’entreprise ?

Reprendre une affaire à 29 ans c’était osé mais j’étais confiant pour plusieurs raisons. Tout d’abord, j’aime mon métier et je savais comment redresser la barre de ce point de vente devenu le mien qui était en difficulté. De plus, le réseau des Mousquetaires m’accordait sa confiance et me donnait toutes les clés pour transformer l’essai.

Suite à la reprise, j’ai dû restructurer le magasin, aménager les horaires d’ouvertures en ouvrant entre midi et deux heures et le dimanche matin, refondre certains rayons. Quand cette première étape a commencé à porter ses fruits, j’ai décidé de tout refaire dans le magasin.

Résultat, en sept ans d’activité, le chiffre d’affaires de l’Intermarché Express de Saint-Félix a bondi de 50 %.

 

  • Depuis peu, vous avez même un 2ème Intermarché Express

Après cette reprise réussie, j’ai décidé de créer un Intermarché Express toujours dans le centre de Nantes au sein d’un quartier en devenir et en mutation totale avec notamment la création de logements.  C’est un nouveau pari car j’ai repris un emplacement neuf et vide depuis trois ans mais je suis confiant.

J’ai fait cette création en collaboration avec mon Directeur qui a pris 20% des parts, et qui a vocation à racheter ce point de vente à moyen terme, très belle aventure managériale.

C’est aussi cela adhérer à une grande enseigne, faire évoluer ses collaborateurs, et leur faire intégrer le réseau comme futur adhérent entretenant le cercle vertueux.

Cette fois-ci, j’ai moi-même trouvé le local et j’ai proposé mon étude de marché aux Mousquetaires qui m’a donné son aval. Dans ce nouveau magasin, tout a été à crée sur ces 627 m2 de surface. A date, nous avons 12 salariés sur ce point de vente.

  • Pourquoi avoir choisi un réseau du Commerce Coopératif et Associé pour entreprendre ?

Pour être devenu un « expert » du secteur, je savais qu’en choisissant un réseau du Commerce Coopératif et Associé, j’allais rejoindre un groupement d’indépendants qui appartient uniquement à ses indépendants et ça, c’était primordial pour moi. S’allier aux Mousquetaires pour mon projet entrepreneurial m’a permis de bénéficier d’un concept éprouvé, d’un fonctionnement organisé et réfléchi.

Assez vite, ce qui m’a beaucoup plu également a été le « tiers temps ». Ça me permet de m’extraire de mon magasin, d’échanger avec les autres entrepreneurs du réseau et de réfléchir à des sujets stratégiques pour le faire grandir. C’est également l’occasion d’être critique par rapport à la gestion de mon point de vente. C’est un rapport gagnant-gagnant. C’est moteur pour que je grandisse en tant qu’entrepreneur et ça permet aux Mousquetaires d’être toujours meilleurs.