Nos partenaires
Menu

Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter
Nous protégeons vos données ; découvrez notre politique de protection des données
Publié le 05 avril 2019
Pierre Junet est à la tête du magasin Junet Carrelage, adhérent de l’enseigne Carrelage et Bain. Sa structure est une entité d’un groupe familial qui existe depuis plus de 100 ans. Rencontre avec un chef d’entreprise au parcours singulier, qui a mis son énergie et son audace au service de cette belle affaire de famille.

Pouvez-vous nous parler de votre parcours et de votre entreprise ?

Pierre Junet : Disons que j’ai un parcours atypique et que rien ne me destinait au carrelage ! J’ai débuté à 14 ans et demi comme apprenti en boucherie, avant de poursuivre par un BEP Cuisine. Entre temps, j’ai eu la chance de participer à la rénovation d’une maison et d’être dans une famille qui a toujours évolué dans l’univers du bâtiment. En effet, mon arrière-grand-père et mon grandpère étaient à la tête d’une entreprise de scierie qui a ensuite été reprise par mon père. À la scierie se sont ajoutées, au fil des années, d’autres activités : la menuiserie, la cuisine, le bricolage et le carrelage. Le groupe Junet est aujourd’hui composé de 5 entités : Junet Scierie, Junet Bois, Junet Brico, Junet Carrelage et Junet Pro (quincaillerie industrielle pour les professionnels créée le 1er février 2019). J’ai rejoint l’aventure familiale en 2017, suite à la proposition de mes frères Camille et Maxime qui y travaillaient depuis 2010. À mon tour, j’ai eu envie d’apporter ma pierre à l’édifice. Je dirige aujourd’hui le magasin Junet Carrelage, membre du réseau Carrelage et Bain depuis 2016 (dénommé à l’époque Carrelia). Toutes nos activités sont situées à Saint Romain de Popey, entre Lyon et Roanne. Le groupe Junet emploie 40 personnes dont 3 dans le magasin de carrelage.


Pourquoi avoir choisi de rejoindre un réseau ?

P. J. : Le carrelage est un univers particulier et compliqué. Chaque revendeur de carrelage doit négocier les prix auprès des industriels, généralement italiens, espagnols ou portugais. Puis, il faut trouver des transporteurs pour les livrer dans nos locaux. En tant qu’indépendants, notre force d’achat est très limitée. En rejoignant un , nous mutualisons les coûts et pouvons bénéficier de tarifs bien plus intéressants. Au-delà de cet aspect financier, l’adhésion à un groupement nous apporte de nombreux avantages dans notre métier au quotidien, tant sur le plan professionnel qu’humain.


Quels sont les atouts de ce réseau ?

P. J. : En tant que responsable d’un magasin, on a tout à faire : la gestion, la communication, la négociation, l’étiquetage, le commerce, etc. L’adhésion à Carrelage et Bain nous a permis de nous libérer beaucoup de temps pour nous recentrer sur notre mission principale : faire du commerce. En étant Carrelage et Bain, je bénéficie des nombreux services proposés par le groupement (communication digitale, bases de données informatiques, etc.). C’est comme si j’avais une personne à plein temps en plus ! Carrelage et Bain est un groupement très dynamique, composé de personnes qui ont le même état d’esprit et qui partagent les mêmes valeurs. Je me sens épaulé et je suis impliqué dans la vie du groupement, que ce soit pour accueillir de nouveaux membres ou transmettre des suggestions et des idées en matière de développement. J’ai eu la chance d’être formé par d’autres adhérents et de bénéficier de leurs conseils lorsque j’ai repris l’entreprise familiale. Carrelia est devenu Carrelage et Bain récemment.


Comment s’est opéré ce changement d’enseigne au sein du ?

P. J. : Je dois dire que j’ai été bluffé par cette transition qui s’est faite de manière indolore ! En effet, à la mi-janvier, nous apprenions lors de notre Séminaire à Prague, que Carrelia deviendrait Carrelage et Bain afin de gagner en lisibilité et en . Fin février, tous les magasins avaient déjà changé d’enseigne ! On ne pouvait pas espérer mieux. Les choses ont été très bien orchestrées et ont permis à ce changement de s’effectuer sereinement et rapidement.
 

Carrelage et Bain en chiffres :

  • 21 M€ HT de chiffre d’affaires, soit 25 M€ TTC reconstitués
  • 43 points de vente
  • 80 : c'est l'effectif employé par le réseau, plus 6 au groupement