Nos partenaires
Menu

Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter
Publié le 01 avril 2018
Groupement de commerçants indépendants, spécialistes du carrelage, de la salle de bain et des revêtements décoratifs, à destination des particuliers et des professionnels, Carrélia est membre de la Fédération du Commerce Coopératif et Associé depuis fin 2017. A cette occasion, retour sur le lancement de ce nouveau réseau et ses perspectives avec son directeur général Vincent Rappaport.

// Comment a été créé le réseau Carrélia ?
En 2014, trois commerçants indépendants qui avaient déjà développé chacun de leur côté une activité carrelage et salle de bain ont échangé sur la manière de mutualiser outils et moyens. Certes, ils avaient des showrooms et des équipes dédiées à leur cœur de métier mais pour la communication, l’animation commerciale, les achats, la formation, … il leur a semblé évident de se regrouper. Pour une campagne de communication nationale par exemple, il était nécessaire de travailler ensemble afin de gagner du temps, d’avoir une création graphique plus aboutie et de diminuer les coûts par société. Ils ont donc réfléchi à ce qu’il était possible de faire dans ce domaine, tout en restant indépendants. C’est parce qu’ils étaient à la recherche d’outils communs qui leur permettraient d’être plus performants et de dégager du temps pour faire davantage de commerce qu’ils se sont lancés dans cette aventure. Ainsi, le   Carrélia est né et est devenu une grande « boite à outils ». On fédère des indépendants autour de compétences métier qu’ils n’ont pas forcément dans leurs entreprises. Nous n’avons pas souhaité créer le groupement pour se contenter de mutualiser des achats mais avant tout pour accompagner le développement des ventes de nos adhérents.

// Quatre ans après cette création, quels sont vos sujets du moment ?
Aujourd’hui, Carrélia est avant tout une enseigne, une bannière sous laquelle des entreprises indépendantes partagent une vision commune du métier. Demain, notre ambition est qu’elle devienne une marque visible avec une notoriété croissante pour pouvoir influencer le consommateur final. Actuellement nous travaillons avec une agence en straté de communication sur ce point. Il est intéressant de noter qu’alors que notre réseau est très récent, nous avons réalisé de beaux résultats en 2017. Le groupement a mieux performé que son marché sur cette période alors que nous sommes sur un marché de la construction neuve et de la rénovation qui a du mal à repartir. C’est très positif pour la suite.

// Comment êtes-vous organisé au sein du siège ?
A mes côtés au siège, il y a un chef de produit, en charge de l’offre produit et de sa promotion, il y a également un responsable des bases de données et des systèmes d’information qui met à disposition, en temps réel, toutes les données facilitant la gestion et les démarches commerciales de nos adhérents. Nous avons recruté, il y a quelques mois, un animateur réseau qui fait le lien entre les adhérents, les fonctions support du groupement et nos prestataires. L’objectif est vraiment d’être attentif aux frais du groupement afin que les adhérents n’en supportent pas les coûts outre mesure. Nous veillons en permanence au bon rapport « qualité/prix » de nos prestations. C’est aussi ça le Commerce Coopératif et Associé. Nous avons une approche raisonnée.

// Concernant le développement du réseau, que pouvez-vous nous en dire ?
Notre but est de déployer l’enseigne sur le territoire français. A date, il a beaucoup de régions où nous ne sommes pas encore présents. Comme notre structure est jeune, nous souhaitons mailler le territoire avec un équilibre dans toutes les régions. Historiquement, nous sommes très implantés dans le sud-est mais pas encore dans le sud-ouest par exemple. Actuellement, nous mettons en place un grand plan de formation afin de faire grandir en compétences les équipes de nos adhérents indépendants. Au sein de Carrélia, nous pensons vraiment que dans un groupement, la principale richesse est le partage d’expériences ce qui explique notamment notre adhésion à la FCA. Nous avons tout à apprendre de nos pairs qui vont également nous aider à grandir.

>> Pour en savoir plus sur Carrélia