Nos partenaires
Menu

Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter
Publié le 02 janvier 2018
Comme chaque mois, Eric Plat, Président de la Fédération du Commerce Coopératif et Associé vous propose son billet d’humeur. Sa première tribune de l’année est intitulée “Et si l’avenir des coopératives de commerçants, c’était l’alliance ?”

Il est inutile de rappeler que le commerce vit l’une des plus grandes mutations à laquelle nous ayons à faire face depuis l’avènement des grands centres commerciaux dans les années 50… Ce n’est pas un hasard si l’une des mesures phares que le Premier ministre a mis en évidence, à Cahors, pour sortir certains centres-villes de leur marasme est leur équipement en haut débit… mais cette révolution technologique et idéologique doit intervenir à tous les niveaux, y compris dans nos groupements où elle fait parfois mal.

Internet est perçu comme un concurrent, les réseaux sociaux comme des destructeurs d’image, l’e-commerce comme une négation de la relation client… Bref si dans les têtes de réseaux et celles des plus actifs, le sujet d’y aller ou pas n’en n’est plus un, dans les territoires, la révolution idéologique est encore loin d’être faite, si bien que malgré le volontarisme, il est encore difficile de mobiliser les énergies et les capitaux nécessaires pour apporter les nouveaux services qu’attendent les consommateurs connectés…

Il reste d’un côté les grandes plateformes comme Amazon, Alibaba et de l’autre, les enseignes traditionnelles qui luttent pour changer de paradigme…. Cependant quelques exemples d’enseignes totalement multicanales et connectées ont démontré le bien-fondé de leur démarche… Malheureusement rarement dans le secteur du Commerce Coopératif et Associé.

En effet, bien souvent au-delà de la question des mentalités, il y a celle du coût des investissements à réaliser, tant dans la restructuration de nos têtes de réseaux qui doivent « s’horizontaliser » pour travailler de plus en plus en mode projet et agile, que dans celles des compétences à acquérir afin de ne pas avoir tout le temps un train de retard dans les nouvelles technologies (IOT, AI, CHATBOT,…) ; ces dernières permettent à la fois de simplifier et d’enrichir le parcours client, mais elles ont vite fait d’être détrônées les unes par les autres précipitant aux oubliettes des investissements qui ne servent plus à rien…

À l’heure où certaines enseignes comme Auchan annonce une alliance stratégique avec Alibaba, la Fnac s’allie avec Darty et plein d’autres avec des start-up pleines de promesses, la FCA propose une révolution douce, organisée avec succès : celle de Mix’ & Vous favorisant les échanges entre le monde de l’innovation et celui du commerce.

Et si notre avenir c’était l’alliance entre ces deux mondes au service du « consommacteur » et du Commerce Coopératif et Associé ?