Nos partenaires
Menu

Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter
Publié le 25 juin 2019
Nous sommes unis par un état d’esprit entrepreneurial, adossé à des principes : mutualisation, implication, « démocratie », solidarité et indépendance.

Le modèle du Commerce Coopératif et Associé demeure parfois incompréhensible du monde extérieur et politique en particulier.

L’indépendance de nos acteurs locaux, qui se construit dans l’interdépendance, constitue notre atout.
Nous sommes unis par un état d’esprit entrepreneurial, adossé à des principes : mutualisation, implication, « démocratie », solidarité et indépendance. Chaque groupement a sa manière de fonctionner et conduit son développement sur un modèle du type « village gaulois » mais qui in fine réussit toujours à repousser les romains ! Citons le succès du drive pour E.Leclerc, de l’application « Y a quoi dedans ? » de U, la force du modèle de producteurs-distributeurs d’Intermarché, celle d’industriels premiers producteurs de vélo de France d’Intersport, les innovations technologiques d’Atol et d’Optic 2000 à travers les lunettes connectées, etc. La liste est longue.

Preuve en est de l’efficacité de notre modèle : le Commerce Coopératif et Associé a enregistré en 2018 une croissance de 3,1 % lorsque le commerce de détail stagne à 0 %. 

Défendre notre modèle, le faire rayonner et assurer les intérêts de ses groupements membres sont au coeur de nos missions.
Cela se traduit notamment par des prises de position ciblées pour s’assurer de la bonne compréhension de notre modèle et de ses enjeux comme la défense de notre contrat d’affiliation à « durée indéterminée ».
À cela s’ajoute une démarche pour préempter les thématiques qui impactent notre modèle économique. Celui de la transmission d’entreprise constitue un véritable enjeux de sauvegarde de nos groupements à l’heure ou la génération
du baby boom part à la retraite et transmet leurs magasins. À l’heure de la digitalisation du commerce, nous militons également pour une fiscalité équitable, rééquilibrant les règles du jeux entre commerce digital et physique, même si nos groupes se digitalisent également à vive allure.
Nos groupements sont des entreprises qui s’inscrivent dans la durée. Ils ont une capacité de résilience et de création de valeur et d’emplois incroyable.
Les exemples de Bébé 9 et Sport 2000, deux groupements qui ont connu des zones de turbulence, l’illustrent parfaitement. 
Grâce à la réactivité de leurs membres et à l’acceptation des règles qui sont les nôtres, ces deux entreprises ont réussi à rebondir et à affirmer plus largement qui nous sommes et où nous allons.