Menu

Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter
Nous protégeons vos données ; découvrez notre politique de protection des données
Publié le 11 janvier 2019
Le Commerce Coopératif et Associé résulte d’une idée bien connue : “l’union fait la force” mais que cela signifie-t-il pour un chef d'entreprise ?

A l'heure où les évolutions du commerce vont vite, voire très vite, pourquoi 30 000 entrepreneurs ont choisi le Commerce Coopératif et Associé en France ?

Ce modèle économique et les moyens développés par les groupements du Commerce Coopératif et Associé permettent de se lancer, de sécuriser l’activité des points de vente, d'assurer une pérennité dans un environnement concurrentiel et d'innover grâce à des outils mutualisés.

Les groupements du Commerce Coopératif Associé apportent des solutions à tous les niveaux pour le commerçant

Tout d'abord, il y a les achats.Il est indispensable aujourd’hui d’avoir une certaine taille pour négocier avec les fournisseurs et justifier de volume d’achat bien plus important que ce que pourrait obtenir un seul . D’où l’intérêt des centrales d’achat proposées par cette forme de commerce.

Aujourd'hui, le consommateur raisonne aujourd’hui en « enseignes » et « marques ». L’enseigne est devenue incontournable pour beaucoup de commerçants indépendants. Développer seul une enseigne et lui donner toute la puissance nécessaire (publicité nationale, …) est quasi impossible. La mutualisation des moyens et des savoir-faire au sein des groupements permet précisément de concevoir des politiques d’enseignes fortes.

Le consommateur est aujourd’hui très informé sur les produits, il est devenu un expert pour comprendre et déjouer les stratégies promotionnelles des enseignes. Il est par ailleurs sollicité en permanence par une multitude d’enseignes dans le paysage commercial mais également sur Internet. Aussi, pour séduire ce consommateur, lui donner envie d’entrer dans nos magasins, d’acheter et de revenir (fidélisation), les commerçants doivent mettre en place des stratégies parfois complexe (opérations commerciales, programme de fidélisation, communication nationale mais aussi locale pertinente, marketing direct, concept magasins modernes et séduisants, …)
Les spécialistes du et l’effet réseau permettent de répondre à ces contraintes.

Désormais, un commerçant indépendant doit savoir tout faire. Non seulement, il doit être un bon professionnel, mais en plus il doit être un as du marketing, du merchandising, de la communication, de la gestion commerciale, du management d’équipe, … Autant de compétences qu’un seul homme ne peut rassembler. D’où l’intérêt de devenir membre d’un réseau qui apportera un accompagnement, une formation, des conseils de spécialistes sur l’ensemble des facettes du commerce : achat/logistique, informatique, commercial, marketing/communication, gestion d’entreprises et management.