Nos partenaires
Menu

Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter
Nous protégeons vos données ; découvrez notre politique de protection des données
Publié le 12 mars 2014
Pharmacien à Elbeuf (76) et membre du réseau Astera, Stanislas Dunoyer revient sur les avantages du modèle coopératif dans un secteur de plus en plus complexe et concurrentiel.

// Quel a été votre parcours avant d’être adhérent Astera ?
J’ai fait mes études de pharmacie à Rouen, puis j’ai suivi un cursus en finance à l’IAE de Caen. Après mes études, j’ai passé plusieurs années en Belgique en tant que responsable administratif et financier pour CERP Belgique. Il y a une dizaine d’années, j’ai décidé de rentrer en France pour reprendre l’officine familiale à Elbeuf.

// Quelles sont les spécificités du groupement Astera ? 
La coopérative est née en 1919, à l’initiative de 15 pharmaciens rouennais. Astera est un groupement qui a été créé par des pharmaciens indépendants souhaitant mettre en commun leurs moyens et leurs compétences, tout en restant autonomes. L’originalité de ce modèle d’entreprise réside dans le fait que les sociétaires en sont aussi les clients.

En s’appuyant sur une structure coopérative, les pharmaciens d’Astera sont donc à la fois créateurs et utilisateurs des services proposés. Ainsi ils mettent au point des outils répondant très exactement aux attentes de professionnels de santé indépendants. Par exemple, en tant que membre du réseau, je participe au développement d’un nouveau logiciel, je suis alpha-testeur. Dans notre mode d’organisation, il y a peu d’intermédiaires entre le développement et le comptoir. Ce sont les personnes qui sont sur le terrain qui analysent les besoins et guident le développement des outils : les investissements réalisés répondent aux seuls intérêts des pharmaciens.

// Dans un secteur tel que la pharmacie, quel est l’intérêt de travailler en réseau ?
Les pharmaciens sont aujourd’hui confronté à un contexte économique difficile, extrêmement concurrentiel, ainsi qu’à de nouveaux défis, notamment induits par l’évolution des réglementations européennes, la loi HPST et les politiques de maîtrise des coûts de santé publique. Le fait d’appartenir à une coopérative permet de rester indépendant et libre tout en bénéficiant de services mutualisés qui sont vraiment adaptés au développement de notre activité.

// Quels sont les services proposés par le groupement ?
Le pharmacien est à la fois professionnel de santé, entrepreneur, gestionnaire, manager. En tant que coopérative, la vocation du groupement est de l’accompagner dans tous les aspects de son métier. Le pharmacien bénéficie à la fois d’outils et de conseils d’experts en officine pour se développer. Les services de la répartition permettent de maîtriser l’approvisionnement de l’officine. Il peut choisir d’élargir son offre en créant un espace maintien à domicile avec Oxypharm ou encore optimiser la gestion quotidienne de son officine : logiciel de gestion officinal, centrale d’achats, merchandising, politique de prix, formations, solutions de financement…

Enfin, avec le réseau « Les Pharmaciens Associés », le pharmacien a l’opportunité d’échanger avec des confrères qui sont confrontés aux mêmes problématiques. Cela est extrêmement enrichissant. On peut discuter avec d’autres pharmaciens, sentir le marché, voir ce qui fonctionne ou pas. Plus on s’implique dans le groupement, plus le groupement nous le rend.