Nos partenaires
Menu

Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter
Publié le 04 septembre 2017
Tout jeune réseau, J’aime mon courtier a rejoint cette année les adhérents de la FCA. Sophie Ho Thong, sa présidente, nous en dit plus sur la genèse du groupement, qui regroupe des professionnels du courtage en crédit immobilier, et sur son positionnement atypique au cœur d’un marché en pleine mutation.

// Comment s’est déroulée la naissance du réseau J’aime mon courtier ?
Après avoir travaillé pendant près de 10 ans sur la règlementation de la profession de courtier en immobilier pour des organismes publics, des courtiers et des associations, j’ai mesuré la difficulté pour des indépendants d’être seuls face au processus de mise en conformité.
D’autant plus que, parallèlement, le paysage du marché du courtage en crédit immobilier a considérablement changé : ACE a accueilli E. Rothschild, Immoprêt et Empruntis ont été rachetés par CEC/CBP, Meilleurtaux.com par Goldman Sachs, AB Courtage et Vousfinancer par Assu2000. Un processus de concentration qui est d’ailleurs loin d’être achevé !
Dans ce contexte, il était donc nécessaire de travailler sur un nouveau modèle pour permettre aux courtiers de renforcer leur compétitivité tout en respectant les nouvelles règles du jeu du marché et en conservant leur indépendance. C’est ainsi qu’une première réunion a été organisée en juin 2016 avec 8 enseignes régionales représentant 21 agences et référentes sur leur secteur auprès des banques et des clients. Notre volonté de construire le réseau autour des principes du commerce coopératif et associé a alors été actée et les statuts ont été signés à peine quelques mois plus tard, en novembre.

// J’aime mon courtier est à la fois un réseau et un label. Pouvez-vous nous expliquer les raisons de ce positionnement ?
Afin de garantir la conformité du processus de commercialisation et une qualité de service optimale à nos clients et à nos partenaires bancaires dans l’ensemble des agences du réseau, nous avons souhaité que notre marque nationale soit également un label de confiance.
Chaque adhérent se soumet donc à un audit lors de son entrée dans le groupement et s’engage à mettre en place les actions de mise en conformité identifiées lors de cette phase préliminaire.
Pour maintenir nos standards de qualité dans la durée, cet audit est renouvelé tous les 3 ans et nos associés peuvent à tout moment solliciter le réseau pour bénéficier d’un accompagnement sur des problématiques de mise en conformité.

// Quels sont les services proposés aux associés de J’aime mon courtier ?
Notre réflexion s’est développée autour de trois axes : la mise à disposition de services et d’outils facilitant l’exercice de l’activité, l’obtention de conditions optimales auprès des partenaires et le déploiement d’un espace d’échange et de dialogue constructif pour participer activement à l’évolution de la profession et développer des techniques novatrices.
Parmi les services mis en place, nous proposons par exemple aux adhérents une veille juridique, des modèles de documents, une communication externe, un dispositif de formation continue de 7h par an, une RC professionnelle au tarif privilégié et des partenariats commerciaux négociés permettant de développer son activité.

// Quels sont vos objectifs pour les années à venir ?
Dès la création du réseau, nous avons atteint la 7e place nationale avec près d’un milliard d’euros de projets financés. Un chiffre d’autant plus remarquable que nos agences continuent à afficher de bons résultats, malgré un contexte difficile de remontée des taux.
Ce milliard d’euros, nous espérons le doubler d’ici 2019 en poursuivant le développement du réseau et des services apportés à nos associés et en devenant une référence en matière de crédit auprès des clients, des banques et des institutions ; de belles perspectives renforcées par un fort potentiel de croissance de la part de marché du courtage dans la distribution de crédits en France.

>> Pour en savoir plus sur J’aime mon courtier