Menu

Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter
Nous protégeons vos données ; découvrez notre politique de protection des données
Publié le 24 avril 2018
La Scapnor, centrale d’achat en charge de l’approvisionnement de certains points de vente E. Leclerca inauguré sa nouvelle plate-forme logistique automatisée dans le Val-d’Oise.

Désormais équipée d’une chaîne logistique de haute technologie, cette d’achat, en plus de desservir 7 départements approvisionnant 28 hypermarchés, 24 drives et 3 magasins « express » de l’enseigne E. Leclerc, aura pour rôle d’absorber le service de livraison à domicile de Paris Intra-Muros.

Rappelons que depuis le 26 mars, le service de livraison Leclerc, jusqu’alors absent de la capitale, est disponible pour une dizaine d’arrondissements situés au nord de la Seine. La Scapnor, avec sa plate-forme de Pantin, gérera le nord-ouest de Paris tandis que la Scadif, autre centrale d’achats du groupement pour le sud de l’Ile-de-France, s’occupera du sud de la capitale dès le 15 mai. Par cette organisation, E.Leclerc vise d’ici à trois ans à atteindre entre 4.000 et 6.000 livraisons par jour.

Pour ce faire, la centrale « a changé le process pour passer à l’automatisation des produits de grande consommation ne nécessitant pas une température contrôlée permettant notamment de diminuer le temps de réapprovisionnement des magasins », explique Marc Le Bozec, directeur général de la Scapnor. Mais pas seulement. Grâce à l’automatisation, la machine organise l’agencement des produits de sorte à optimiser la palette pour éviter la perte d’espace. Résultat, davantage de colis sur une même palette et une réduction de 15 % des véhicules sur les routes.

L’ensemble représente un investissement de 55 millions d’euros.