Nos partenaires
Menu

Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter
Publié le 30 janvier 2020
Après le principe d'indépendance et celui de la mutualisation et du partage, la FCA fait le point sur la 3ème valeur du Commerce Coopératif et Associé : la démocratie.

Le Commerce et Associé permet aux chefs d'entreprise d'être maître de leur destin (valeur d'indépendance) où le est une fabuleuse boîte à outils réservée aux membre de son réseau (principe de mutualisation et de partage). A ces deux notions, s'ajoute le principe de la démocratie.

coopérative

Le Commerce Coopératif et Associé, un bel exemple de démocratie participative

Le processus décisionnel démocratique donne un caractère républicain aux décisions prises dans le Commerce Coopératif et Associé. Les valeurs éthiques portées par ce modèle entrepreneurial répondent à la quête d’équité et de recherche de collectif qui sont dans l’ère du temps. Être à la fois client et décisionnaire, indépendant et solidaire, cette double qualité fonde le sens de la coopération.

Le Commerce Coopératif et Associé répond à la quête de sens que nous vivons

Grâce à ce mode de gouvernance démocratique, les groupements donnent du sens à l’action de tous. Sur le principe coopératif de « », ils permettent à chacun de participer à un projet commun. Avec le Commerce Coopératif et Associé, chaque associé dispose d'une voix qu'il soit membre du réseau depuis vingt ans ou depuis deux, qu’il ait un magasin de 2 000 mètres carrés ou de 300, qu’il réalise un chiffre d’affaire de 5 millions d’euros ou de 150 000. Le poids financier ne compte pas, seul prime l'individu. C’est l’Homme qui est mis en avant.

Le Commerce Coopératif et Associé applique les principes républicains de la France

La démocratie entrepreneuriale selon le Commerce Coopératif et Associé permet à ces chefs d’entreprise de vivre dans un environnement tolérant, à l’écoute de leurs préoccupations et de leurs besoins et ouverts à l’échange, au partage de points de vue dans le respect de tous. Toutes les décisions sont basées sur l’art du consensus. Avant l’élection d’un Président d’un réseau par exemple, chaque candidat à la présidence part en campagne et va réaliser un tour de France de tous ses adhérents afin d’identifier les besoins de son réseau. Il va proposer un projet, avec une vision qu’il va devoir défendre devant ses pairs. Ce sont les valeurs de la démocratie appliquées au monde du commerce.

 

Vous souhaitez en savoir plus ? Retrouvez les deux premiers articles de la fédération où sont détaillés deux préceptes du Commerce Coopératif et Associé !