Nos partenaires
Menu
Publié le 06 octobre 2021
Depuis 1995, Stéphane Zorilla a connu un parcours linéaire au sein du groupement Les Mousquetaires. Il vient d’ouvrir en 2020 l’un des derniers magasins Brico Cash et symbolise avec passion la réussite entrepreneuriale et cette implication quotidienne qui caractérise les entrepreneurs du Commerce Coopératif et Associé.

Pouvez-vous nous présenter votre parcours et votre arrivée dans l’univers du bricolage ?

Stéphane Zorilla : Je suis entré dans cet univers à l’âge de 19 ans en 1995. J’ai dû travailler très jeune, j’ai donc débuté dans un Bricomarché pour un inventaire. Ce qui devait durer 3 jours initialement se poursuit encore aujourd’hui. Après avoir intégré le magasin et été formé à différents métiers, j’ai commencé à évoluer à partir de 1998 sur des postes à responsabilité après le rachat du magasin, jusqu’à devenir directeur puis de prendre mon envol en 2006. Epaulés par les autres adhérents du , nous avons décidé avec mon épouse de devenir nos propres patrons indépendants en ouvrant un point de vente Bricomarché. Cette perspective et les avantages du modèle du Commerce et Associé nous ont séduit.

Pourquoi avoir rejoint le groupement des Mousquetaires et le modèle du Commerce Coopératif et Associé ?

S.Z. : Je considère que je suis né dans le groupe, c’était donc pour moi logique de devenir entrepreneur au sein du groupement Les Mousquetaires qui m’a donné ma chance en 1995. C’est par conviction que j’ai rejoint ce secteur et ce groupement. Je suis dans le moule depuis 26 ans, je sais ce que je dois au groupement, d’où cette fidélité de longue date. Au-delà de cet attachement émotionnel, c’est aussi le mode de fonctionnement coopératif qui me satisfait au quotidien. Ce partage, cette implication collective dans la vie de l’entreprise sont déterminants dans ce choix et cette fidélité. L’ensemble des adhérents sont écoutés, leurs demandes et leurs réflexions sont prises en compte. Ce n’est pas un Conseil d’Administration qui décide pour tout le monde, ce sont les adhérents qui décident pour les adhérents. Nous pouvons être à la fois acteurs et décisionnaires au sein de notre entreprise. Chaque entrepreneur peut aussi utiliser le système de tiers-temps pour participer aux prises de décisions du groupement. Nous parlons d’ailleurs souvent d’indépendance dans l’interdépendance.

Grâce à ces spécificités, vous avez pu connaître une évolution importante.

S.Z. : Tout à fait. J’ai repris en 2006 un tout petit magasin, le plus petit du parc Bricomarché. J’ai débuté en tiers-temps en 2007 en étant responsable du développement Bricomarché. J’ai aussi siégé au conseil d’administration en tant que directeur général puis président dans un périmètre régional, avant d’être aujourd’hui responsable du développement de l’enseigne au niveau national. Avec mon épouse, nous avons à ce jour un point de vente Bricomarché à Perpignan et avons ouvert un magasin Brico Cash en 2020.

Quelles sont les particularités des enseignes Bricomarché et Brico Cash ?

S.Z. : Ce sont deux enseignes distinctes. Bricomarché est composé de 5 métiers (animalerie, jardin, décoration, bâti, bricolage) pour une cible diversifiée. Brico Cash s’adresse à un client semi-professionnel ou aguerri, autour de 2 promesses : du stock en quantité et des prix bas tout au long de l’année. On travaille sur un modèle économique discount. Ces deux enseignes sont très complémentaires.

Vous êtes très impliqué dans la vie du groupement. Comment parvenez-vous à jongler entre ces différentes casquettes ?

S.Z. : Il faut être structuré, méthodique, avoir des collaborateurs performants. J’ai la chance de voir beaucoup de points de vente, de participer aux réunions avec les collaborateurs. J’y ai trouvé un équilibre, même si c’est naturellement très prenant. Par exemple, en septembre, nous faisons le Tour de France des régions où des représentants de chaque enseigne rencontrent l’ensemble des adhérents sur chaque base régionale de France durant deux semaines. L’occasion d’échanger avec nos collègues, de proposer de nouvelles orientations et de les impliquer dans les futures prises de décision.

Quels conseils donneriez-vous à un entrepreneur qui souhaiterait rejoindre le modèle coopératif et associé ?

S.Z. : L’adhérent fait le groupe, et le groupe fait l’adhérent. La pierre angulaire du système c’est à la fois l’Homme et la richesse créée par les collaborateurs entre eux. Ils sont chacun maître de leur destin, et donc, de celui du groupement. On se lance dans une aventure humaine, collective, dans laquelle on occupera une place .

L’adhérent fait le groupe, et le groupe fait l’adhérent.

Brico Cash en chiffres :

  • 318 millions d’euros de CA en 2020 (+ 23,16 %)
  • 500 collaborateurs
  • 46 points de vente