Nos partenaires
Menu

Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter
Publié le 24 octobre 2019
Anne-Hélène Beauquier est à la tête de deux points de vente Passion Beauté à Apt (84) et Sisteron (04). C’est une histoire de famille qui s’est développée au fil des années, dans un contexte de concurrence accrue sur le marché de la parfumerie sélective.
Anne-Helene Beauqier, Passion Beaute

 

Pouvez-vous nous parler de votre parcours et de vos entreprises ?

Anne-Hélène Beauquier : Notre société à Apt est une affaire familiale, créée par ma grand-mère et ma grand-tante en 1947 avec la marque Lancôme et d’autre marques de coiffure dans un local de 30 m2. Ma mère a rejoint l’affaire dans les années 1980, l’a développée avec d’autres marques du sélectif et a récupéré un local qui porte la surface à 70m2. En 1991, après avoir effectué un BTS en commerce international, je suis venue épauler ma mère qui, pour des raisons de santé, avait besoin de moi. En 1994, j’ai repris seule l’entreprise. J’entreprends alors de développer les marques du sélectif. Arrivent Guerlain, Dior, Thierry Mugler qui nous permettent de prendre une autre ampleur. Nous accueillons la marque Chanel à la fin des années 1990.

C’est à cette époque, en 1999 précisément, que je rejoins le Passion Beauté. En effet, la concentration du secteur de la parfumerie devenait une évidence et la pérennité de nos entreprises était menacée. En 2000, je crée l’institut de beauté. Quatre années plus tard, mon mari, directeur d’agence bancaire se lance à mes côtés dans l’aventure, suite au rachat d’un local adjacent portant la superficie à 110 m2 et celle de l’institut à la même surface avec un hammam, LPG, UV. Enfin, en 2012, nous rachetons une parfumerie à Sisteron. Aujourd’hui, nos deux points de vente emploient au total 12 personnes.

Pourquoi avoir choisi de rejoindre Passion Beauté, réseau du Commerce Coopératif et Associé ?

A.-H. B : En 1999, il nous a paru comme une évidence de se regrouper, le monde indépendant se rétrécissait. Passion Beauté était pour nous le modèle économique qui nous correspondait le plus. Le modèle coopératif nous a apporté une structure avec des services tels que les achats, le marketing qui nous permettent d’avoir des conditions et un message commun, qu’en tant qu’indépendant, nous n’avions ni les moyens ni le temps de mettre en place.

Quels sont les atouts de ce réseau ?

A.-H. B : Passion Beauté a évolué de manière considérable depuis que nous y sommes entrés. Nous avons, en quelque sorte, assisté au passage de l’artisanat à l’ère industrielle et moderne (création de la plateforme logistique, site internet, e-réservation, etc.) tout en gardant l’esprit d’origine et sa raison d’être : un associé, une voix, la possibilité de s’exprimer par le biais de l’Assemblée générale et d’élire des représentants au Conseil d’administration issus du terrain, bien entourés par des compétents. À nos yeux, Passion Beauté est le meilleur réseau en termes de rapport coût/ prestations fournies.

Quels conseils donneriez-vous à une personne souhaitant entreprendre ?

A.-H. B : Les conseilleurs ne sont pas les payeurs, dit l’adage ! Je dirai quand même qu’au-delà du lieu commun qu’est l’envie de réussir, il faut être bien entouré : expert-comptable, conseillers juridiques, banquiers. Enfin, il me semble préférable, dans cette période de taux d’intérêt très bas, d’emprunter le maximum et de conserver sa trésorerie.

Passion Beauté en chiffres :

  • 107 millions d'euros de chiffre d'affaires
  • 63 associés
  • 122 points de vente, dont 111 en France métropolitaine
  • 650 employées

Vous avez envie d'en savoir plus sur Passion Beauté : découvrez leur fiche enseigne

Magasin Passion Beaute