Nos partenaires
Menu

Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter
Publié le 16 juin 2016
Ce chantier est construit avec un positionnement clair: le premium accessible.

// Axe 1: Une enseigne référente de la santé et du bien-être
Parce que la qualité du service et des produits, la proximité avec le client ainsi que les conseils judicieux sur le choix des produits sont des facteurs différenciants forts, l’enseigne d’optique lance son Plan d’Excellence Professionnelle Santé (PEPS). Plusieurs dispositifs seront mis en place pour améliorer le partage des connaissances entre opticiens, et développer leurs compétences avec par exemple la formation continue grâce à des modules d’e-learning. En complément, dans ce PEPS, Atol les Opticiens proposera à ses associés un outil ludique au bénéfice du client pour réaliser des comparatifs d’essais de montures et de design de verres ainsi que des démonstrations sur différents traitements.

// Axe 2: Une enseigne motrice pour le développement de son réseau
Tout en continuant à soutenir le développement des associés ou des futurs associés grâce aux dispositifs financiers d’aide à la création (Archipel) ou au développement (Alizés), Atol les Opticiens lancera un nouveau concept de point de vente qui tient compte de la multiplicité des emplacements en centre-ville grâce à son esprit boutique, ou des centres commerciaux avec l’intégration d’une notion de libre-service soutenue par le conseil de l’opticien.

En parallèle, la compétitivité et la rentabilité des associés Atol ont été renforcées par la création en février dernier de Retina, la première coopérative européenne. 
La coopérative accompagne enfin son réseau par la mise en place de nouveaux services. Il s’agit d’améliorer la rentabilité, la qualité et l’efficacité en travaillant sur l’organisation et les outils : diagnostic qualité emplacement, Sesam Vitale 1.40 (dématérialisation du tiers payant), offres commerciales créatrices de valeur ajoutée avec les marques partenaires…

// Axe 3: Des produits et des services innovants
L’innovation chez Atol les Opticiens passe par la nouvelle plateforme digitale (lancée en avril dernier), la mise en place dans les magasins d’un nouveau logiciel AS3, pour rapprocher le client de l’opticien et par la dimension produit. La coopérative lancera  deux nouvelles collections. Une positionnée “access” et de qualité,  EKO et l’autre, Adriana, avec des montures sur-mesures, adaptées à la taille et à la forme du visage.

Forte de son savoir-faire avec Téou d’Atol, l’enseigne souhaite jouer un rôle central en matière de lunettes connectées en lien avec la santé. Ses recherches, à partir de 2016, seront orientées dans quatre directions : la sécurité du conducteur, la sécurité des personnes âgées dépendantes, la sécurité des « digital natives », la sécurité de la vie dans les habitats.

Enfin, l’innovation est également au rendez-vous avec le développement d’une carte santé visuelle. Développée en partenariat avec un groupe bancaire coopératif, sur le même principe que les chèques vacances ou déjeuners, la carte santé visuelle sera un outil de fidélisation, et surtout permettra aux clients de bénéficier d’un soutien financier pour l’achat de leur équipement optique. Elle sera proposée dès 2017 dans les points de vente Atol les Opticiens.

« Nous ne souhaitons pas rester spectateurs de l’évolution du comportement du consommateur. Nous nous devions de réagir et c’est ce que nous proposons par les différents axes stratégiques de notre plan, voté par nos associés » précise Eric Plat, Président Directeur Général du groupe.