Nos partenaires
Menu

Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter
Publié le 01 février 2016
En 2015, le chiffre d’affaires des centres E.Leclerc en France (hors carburant) à a progressé de 3,4%. L’enseigne gagne 0,2 point de part de marché malgré une crise économique persistante et un contexte concurrentiel agressif.
  • Une part de marché de 20,2%.

 Le chiffre d’affaires total 2015 en France atteint 35,6 milliards d’euros (hors carburant), en hausse de plus de 1,1 milliard d’euros. Une croissance qui porte la part de marché du réseau à 20,2%. « Ces chiffres sont le reflet de la confiance témoignée par les consommateurs à l’enseigne et le fruit des partis-pris stratégiques en phase avec les attentes des clients » cite le communiqué. L’enseigne a en effet a vu la fréquentation des ménages augmenter de 3,4% en 2015. En Europe, le CA total 2015 avec carburant s’élève à 44,3 milliards d’euros (hors carburant ; 37 milliards).

Enfin les concepts spécialisés E.Leclerc (Espace Culturel, Brico, Jardi …) tirent bénéfice de l’expansion de leurs parcs de magasins et de leurs expertises avec un chiffre d’affaires porté à 2,5 milliards d’euros soit 4,4% de croissance. Aujourd’hui ce parc représente plus de 2052 points de vente.

« L’évolution du chiffre d’affaires des centre E.Leclerc témoigne qu’un politique constante de prix bas est efficace. Notre modèle économique et la crédibilité de notre marque aux yeux des consommateurs offrent les débouchés les plus valorisants pour la production française. En poursuivant cette stratégie, nous nous fixons un objectif de progression de chiffre d’affaires 2016 de 3% et une augmentation de notre part de marché de 0,3% » déclare Michel-Edouard Leclerc.

  • Un virage bien amorcé dans le multicanal…

 L’orientation progressive vers une stratégie multicanal se traduit par une hausse de 20% du chiffre d’affaires sur le canal de vente Internet qui contribue désormais pour 36% à la croissance du chiffre d’affaires total. L’enseigne profite également du dynamisme de ses sites marchands (chiffre d’affaires en hausse de 29%). « Ce canal s’étoffera en 2016 avec l’arrivée de nouvelles offres spécialisées en ligne » précise le communiqué.

  • Et dans la modernisation des hypermarchés.

Plus de 260 magasins ont bénéficié d’un programme de modernisation entre 2015 et 2015. « L’attractivité ainsi renforcée des hypermarchés a contribué à hauteur de 55% à la croissance de l’enseigne ». Par ailleurs, les centres E.Leclerc ont continué à élargir et dynamiser les offres alimentaires en particulier en renouvelant l’offre de la Marque Repère avec le lancement de 800 nouvelles références qui ont permis une croissance de 2% sur le marché des MDD, lui-même en baisse de 3%. Un élargissement des gammes de MDD non alimentaires a été également entrepris du rayon aux sites marchands.