Nos partenaires
Menu

Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter
Publié le 12 mai 2018
A l’occasion du Salon des Entrepreneurs de Paris, Les Echos de la franchise et du Commerce Associé ont réalisé une interview d’Alexandra Bouthelier, Déléguée générale de la FCA. Il a été question de la transmission et de la reprise d’entreprise, du rôle de l’enseigne et également du poids économique de ce modèle unique en son genre.
Parlons du rôle de l'enseigne


 

Que peut-on dire du Commerce Coopératif et Associé dans le paysage économique français ?
Il s’agit de réseaux de magasins indépendants qui totalisent plus de 45 000 points de vente en France . Ces derniers réalisent 30 % du chiffre d’affaires du commerce de détail du pays, soit 7 % du PIB français . De façon plus imagée, cela représente à peu près la chiffre d’affaires de l’industrie aéronautique et automobile réunis.

A quelles problématiques sont exposés ces chefs d’entrepreneurs ?
En tant que réseaux d’entrepreneurs, l’un de nos sujets majeures est celui de la transmission d’entreprise. Nous avons évolué à 7 000 le nombre de transmissions de magasins d’ici cinq ans. Ainsi, permettre la reprise dans de bonnes conditions en accompagnant les cédants et aider les repreneurs dans leur plan de financement est un axe important pour nos enseignes.

Dans ce contexte, quels sont les avantages et les inconvénients d’une reprise par rapport à une création ? 
Lors d’une reprise, vous avez déjà un historique, un chiffre d’affaires, une clientèle. Vous savez si l’emplacement est intéressant, vous avez déjà une connaissance sur la zone de chalandise. En bref, vous avez déjà une base de départ sur laquelle vous pouvez vous projeter et cela a logiquement un coût. Si vous décidez de créer, certes le coût est moindre en revanche c’est à vous de faire une étude de marché. Vous créez ex nihilo. Vous devez être en capacité d’investir sur la durée. Dans ce cas d’une création, c’est forcément plus long avant d’atteindre le chiffre d’affaire espéré.

Quel rôle joue l’enseigne dans cette reprise au sein d’un réseau d’indépendants du Commerce Coopératif et Associé?
L’enseigne a un rôle fondamental. Elle assure la notoriété. Au lieu d’être seulement un point de vente dans votre secteur, vous êtes référencé et assimilé à une enseigne référente que vous incarnez. De plus, vous avez également le savoir-faire que l’enseigne apporte avec son expérience, le partage avec les autres entrepreneurs qui l’utilisent aussi. C’est aussi de l’accompagnement marketing, un concept de point de vente et son évolution vers une expertise dans le digital. Ce sont avant tout des moyens bien plus importants dont un chef d’entreprise ne pourrait pas disposer seul.