Nos partenaires
Menu
Publié le 05 mars 2021
Avec ses enseignes Ambiance & styles et Culinarion, le groupement EK France a su s’imposer sur le marché des arts de la table et rassemble aujourd’hui 160 points de vente dans l’hexagone, situés aussi bien en centres-villes qu’en périphérie. Son directeur général, Philippe Karmann entend bien miser sur les atouts du Commerce Coopératif et Associé pour avancer, en réaffirmant l’ancrage local et la force du collectif.
Philippe_Karmann_EK_France

Vous êtes à la tête de la EK France. Pouvez-vous revenir sur votre parcours ?

Philippe Karmann : Une fois ma maîtrise d’économie en poche, complétée par un DESS en gestion et administration des entreprises à Nancy, j’ai rejoint EK France en octobre 1993. J’y suis entré comme comptable avant d’occuper les fonctions de responsable puis directeur administratif et financier puis directeur général, en août 2018. Les nombreux projets du m’ont séduit et me passionnent depuis près de 30 ans maintenant !

Pouvez-vous nous présenter votre groupement ?

P.K. : EK France a la particularité d’être une filiale d’une coopérative européenne basée en Allemagne, EK/servicegroup, qui regroupe 3800 magasins. EK France fédère 160 commerçants indépendants sur le marché des arts de la table, de la décoration et des ustensiles de cuisine, à travers les enseignes Ambiance & Styles et Culinarion. Nous nous différencions de nos concurrents par notre organisation en Commerce et Associé. Grâce à l’ancrage local de nos adhérents et aux remontées que nous avons sur nos produits, nous sommes au plus proche des consommateurs et de leurs attentes.

Quelles sont les caractéristiques de ces enseignes ?

P.K. : Ambiance & Styles, créée en 1995, a un positionnement moyen-haut de gamme sur les univers de la cuisine, la table et la décoration. Elle regroupe 84 magasins localisés historiquement en centre-ville et à présent majoritairement en périphérie. L’enseigne Culinarion comprend, quant à elle, 30 magasins positionnés haut de gamme et en centre-ville, qui ont été pensés comme de véritables lieux de vie proposant une offre large d’ustensiles de cuisine. Son concept magasin, aussi convivial qu’innovant, a été récompensé par un GIA (Global Innovation Award) en 2017. A ces deux enseignes s’ajoute le réseau Comptoirs culinaires : 13 magasins spécialistes en ustensiles de cuisson qui ont souhaité disposer d’outils marketing performants pour mieux communiquer sous leur propre enseigne.

Vous avez repris la direction d’EK France en août 2018. Une nouvelle stratégie a alors été définie qui réaffirme les fondamentaux du Commerce Coopératif et Associé…

P.K. : Centrée sur le , cette stratégie s’articule autour de 3 axes essentiels, les « 3C » pour Confiance Communication et Croissance. Ces trois mots, emblématiques, illustrent les atouts de notre modèle et les valeurs que nous défendons : la confiance dans la gouvernance du groupe et dans les relations entre les différentes parties prenantes, la communication au sein du groupe et avec les consommateurs, la croissance des réseaux et la volonté de fédérer notre profession et au-delà.

Les valeurs partagées se traduisent également dans votre gouvernance.

P.K. : Une direction collégiale a été mise en place constituée des trois présidents de réseau : Valérie Chevalier, Laurent Louis, Olivier Debeurme, à la tête respectivement des réseaux Culinarion, Ambiance & Styles et Comptoirs Culinaires, et moi-même. Nous nous réunissons régulièrement pour échanger autour des enjeux stratégiques d’EK France, et prendre des décisions ensemble. Nous avons également des conseils consultatifs correspondant aux différentes enseignes et des groupes de travail, composés d’adhérents. Nos adhérents sont impliqués dans tous les aspects du fonctionnement et de la stratégie du groupe.

Nos adhérents sont impliqués dans tous les aspects du fonctionnement et de la stratégie du groupe.

Contrairement à de nombreux secteurs d’activité, celui des arts de la table a été relativement épargné par la crise du Covid. Quel en a été l’impact ?

P.K. : L’année 2020 a été marquée par un fort engouement des Français pour l’univers de la maison. Pour notre secteur d’activité, cette crise du Covid-19 a généré l’opportunité et les moyens : le confinement a obligé les Français à rester chez eux et leur a permis, simultanément, de faire des économies. Contraints de passer plus de temps à la maison, ils ont été nombreux à se tourner vers la cuisine. Malgré 3 mois de fermeture en 2020, les enseignes Ambiance & Styles et Culinarion ont réalisé de belles performances : + 2,5 % et + 9,8 % sur l’année (à périmètre comparable).

L’occasion également pour votre réseau d’accélérer sa digitalisation…

P.K. : Nous avons, non seulement, multiplié par 5 notre chiffre d’affaires réalisé grâce au digital mais, surtout, gagné quelques années dans le déploiement de ces outils. Cette période nous a forcés à nous développer et à accélérer des projets qui avaient été actés. Si le click & collect et les prémices du paiement en ligne existaient déjà, nous avons rendu la vente en ligne totalement opérationnelle en septembre 2020, et refondu nos sites internet. Ce qui aurait, initialement, fait l’objet d’un test de 6 mois a été réduit à 1 mois. Nous avons réellement gagné en efficacité et tout le réseau s’en est félicité.

EK France en chiffres :

  • 100 millions de chiffre d’affaires du réseau en France, en 2020
  • 140 adhérents
  • 160 magasins
  • 7 ouvertures en 2020 et 10 programmées en 2021