Nos partenaires
Menu

Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter
Publié le 04 octobre 2019
Frédéric BONAPARTE, Adhérent E.Leclerc à Bonneuil-sur-Marne et Président de la centrale SCADIF* donne son point de vue sur le modèle du Commerce Coopératif et Associé. qui regroupe un peu plus de 30 coopérateurs et réalise un chiffre d’affaires de 960 millions d’euros.

Le Commerce Coopératif et Associé, ça change quoi ?

Le Commerce Coopératif et Associé laisse s’exprimer la libre décision, l’indépendance de toute activité commerciale ou autre et ça laisse la libre expression à ses acteurs, à ses indépendants toujours dans un modèle le plus souvent bien organisé.

Une valeur qui représente, selon vous, cette forme de commerce ?

La valeur à mes yeux la plus intéressante, c’est la libre expression des différents acteurs qui permettent d’enrichir et d’apporter une certaine valeur ajoutée à la collectivité et au mouvement ou au qu’il peut représenter.

Est-ce un avantage dans votre secteur d'avoir choisi ce modèle économique?

C’est un véritable avantage, c’est indéniable ! Nous ne sommes pas comme certaines autres organisations des suiveurs. Nous sommes des chefs d’entreprise décisionnaires, acteurs pour notre propre compte mais bien évidemment dans un système organisé et collectif. Nous sommes bien plus puissants en étant organisés comme cela que d’être esseulés et indépendants dans son petit coin.

Retrouvez les autres témoignages de dirigeants du Commerce Coopératif et Associé

 

* d’achats des adhérents de l’enseigne du sud de l’Ile-de-France