Nos partenaires
Menu

Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter
Publié le 22 octobre 2019
En octobre, Eric Plat, Président de la Fédération du Commerce Coopératif et Associé, revient sur la création récente de l'"entreprise à mission".
idée verte

Et si nous considérions les entreprises comme de puissants acteurs pour relever les défis sociaux et environnementaux ? Et si les entreprises se dotaient d’une « raison d’être » alliant performance économique et bien commun ? C’est en raisonnant de la sorte que l’article 61 de la loi PACTE a permis la création d’« entreprises à mission ».

Nous autres, entreprises du Commerce Coopératif et Associé, ne pouvons y être que sensibles.

Notre modèle est porteur de valeurs et d’engagements forts, et nous ne pourrions résumer notre forme de commerce qu’à un aspect purement économique.

Nous partageons véritablement un état d’esprit et jouons un rôle indéniable dans l’animation et le développement des territoires. Nous prenons des décisions, au sein de nos groupements, en impliquant l’ensemble de ses membres.

Nous défendons l’idée que l’adhésion de tous au projet d’une entreprise est une condition nécessaire à son développement et à son rayonnement. Dès lors, quoi de plus naturel pour le Commerce Coopératif et Associé que de s’intéresser aux enjeux de demain et de rester au plus près des attentes des citoyens ?

L’entreprise à mission est une opportunité pour le Commerce Coopératif et Associé que nous nous devons d’approfondir.

C’est la raison pour laquelle elle sera au coeur de notre Séminaire des Dirigeants (événement privé à destination des Dirigeants des groupements adhérents à la FCA) qui aura lieu les 19 et 20 novembre prochains.

Des témoignages d’experts, mais aussi de nos groupements membres ainsi que des ateliers participatifs, enrichiront cette journée et demie de réflexion.

Moment de formation et de travail, ce Séminaire des Dirigeants nous permettra d’échanger sur nos pratiques, de mutualiser nos expériences, de confronter nos points de vue et de nous enrichir les uns les autres.

Il n’en demeurera pas moins une formidable occasion de prendre le temps de réfléchir à ce que nous faisons et d’apprendre à mieux nous connaître.