Nos partenaires
Menu

Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter
Publié le 07 octobre 2016
Pour la première fois, la Fédération du Commerce Coopératif et Associé a mené une étude auprès de ces hommes et de ces femmes qui dynamisent nos régions. Qui sont-ils ? Que pensent-il de cette organisation?

La FCA a mené une grande étude auprès des chefs d’entreprises du Commerce Coopératif et Associé.

Retour sur les grands enseignements de cette étude :

  • Le profil du chef d’entreprise du Commerce Coopératf et Associé:

Le chef d’entreprise « type » du Commerce Coopératif et Associé est un homme d’environ 50 ans. Arrivé sur le marché du travail à 22 ans, il a «passé le cap » de l’entreprenariat 15 ans plus tard et se trouvant à la tête d’1 ou 2 magasins depuis 15 ans. Un chef d’entreprise du Commerce Coopératif et Associé sur 4 a moins de 45 ans.

D’après cette étude de la FCA, devenir chef d’entreprise du Commerce Coopératif et Associé est un véritable choix pour les sondés. C’est même une « vocation » pour 6 sur 10 d’entre eux. Que ce soit pour rompre l’isolement, résister à la crise, sécuriser leur projet professionnel ou obtenir des performances supérieures au marché, l’appartenance à un   du Commerce Coopératif et Associé est plébiscitée par plus de 7 chefs d’entreprise sur 10.

  • Le parcours du chef d’entreprise du Commerce Coopératif et Associé:

Les chefs d’entreprise du Commerce Coopératif et Associé sont 86% à avoir créé ou repris une entreprise par leurs propres moyens. D’ailleurs, près de 60% des interrogés n’avaient pas de parents commerçants.

1 chef d’entreprise sur 4 au sein du Commerce Coopératif et Associé est un ancien apprenti et les 3/4 étaient employés avant de se lancer. Plus d’1 sur 3 étaient même salariés de l’enseigne qu’ils ont ensuite rejoint en tant qu’entrepreneurs. Enfin, 29% des chefs d’entreprise sondés n’ont pas le Baccalauréat.

  • La vision de l’entrepreneur du Commerce Coopératif et Associé:

Les entrepreneurs du Commerce Coopératif et Associé privilégient le long terme : leur priorité n°1 est de pérenniser leur entreprise. Employeurs de plus de 541 000 salariés en France, plus d’1 sur 2 mise avant tout sur la promotion interne de ses collaborateurs. Ce sont les qualités personnelles et l’expérience des candidats qui sont leurs 2 critères de recrutement les plus déterminants. De plus, 93% des entrepreneurs interrogés pensent que: « dans le Commerce Coopératif et Associé, tout le monde a sa chance »!

  • Au moment de transmettre:

A l’heure du passage de relais, 1 chef d’entreprise sur 2 souhaiterait transmettre son entreprise à l’un de ses salariés en priorité. Pour cela, le repreneur doit avant tout avoir fait ses preuves et doit s’engager à garder les salariés en place.

>> Découvrez l’intégralité de cette étude