Nos partenaires
Menu

Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter
taxo-light-blue

La révision coopérative pour le commerce, quèsaco ?

Véritable représentant du mouvement coopératif du commerce, la FCA accompagne les coopératives de commerçants détaillants et les réviseurs (candidats et agréés) dans la mise en place de la révision coopérative.

Désormais obligatoire depuis le 1er juillet 2018, la révision est établie selon des critères précis pour chacune des coopératives et unions de coopératives de commerçants détaillants en France.

Le réviseur vérifie que l’organisation et le fonctionnement de la coopérative sont conformes aux principes et aux règles de la et à l’intérêt des s. Pour assurer correctement sa mission de contrôle il devra lui-même se conformer au cahier des charges des coopératives de commerçants détaillants établi par le Conseil supérieur de la coopération.

En tant qu'instance représentative, la FCA a pris le sujet à bras le corps et a même réalisé des formations qualitatives pour les coopératives de commerçants et pour les réviseurs (agréés et prochains réviseurs) afin de permettre à tous les intéressés d'en comprendre et appréhender les spécificités. La fédération a même créé un manuel de révision clé en main pour cette formation.

La prochaine session de formation aura lieu le 4 septembre et d'autres suivront.

Pour être informé(e) des futurs sessions, vous pouvez écrire à la fédération.

Pour en savoir plus :

Le groupe de travail de droit coopératif s’est de nouveau réuni afin de construire la doctrine FCA sur les excédents ristournés

Le mercredi 11 juillet 2018, lors de sa troisième réunion, le groupe juridique FCA a travaillé sur le projet de doctrine FCA « Remboursement des parts de l’associé » évoqué lors de la réunion du 11 avril 2018 et sur le nouveau projet de doctrine FCA « Excédents ristournés ».

Pour rappel, la FCA organise dans le courant de l’année 2018 plusieurs réunions juridiques à thèmes et dédiées au droit coopératif. Nous vous proposons de participer à ces réunions techniques réservées aux coopératives membres de la FCA.

L’objectif général de ces réunions est de participer à la construction d’une doctrine juridique FCA, d’apporter des réponses aux réviseurs, voire des propositions de modifications techniques de la législation.

Toutes les doctrines, une fois finalisées, sont adressées aux groupements coopératifs adhérents de la FCA et figurent également dans l’espace public du site www.commerce-associe.fr sur cette page.

Avis du Haut Conseil du Commissariat aux Comptes sur la révision

Le Haut Conseil du Commissariat aux Comptes a été saisi par la Compagnie Nationale des commissaires aux comptes sur la possibilité pour le commissaire aux comptes d’une coopérative, dès lors qu’il est agréé en qualité de réviseur coopératif, d’exercer une mission de révision coopérative au sein de l’entité dont il certifie les comptes au regard des règles de déontologie qui lui sont applicables.

La réponse apportée est totalement en phase avec la position exprimée par la FCA à ce jour.

Le Haut Conseil est d’avis que le commissaire aux comptes d’une   ne peut pas exercer concomitamment la mission de   au sein de celle-ci quand bien même il serait agréé en qualité de réviseur coopératif, compte tenu des règles de déontologie applicables à la profession de commissaire aux comptes.

Le Haut Conseil souligne qu’en revanche, rien n’empêche un commissaire aux comptes agréé en qualité de réviseur coopératif de réaliser la mission de révision pour une coopérative dont il ne certifie pas les comptes.

La FCA vous dit tout sur la révision des coopératives de commerçants détaillants !

L’échéance du 1er juillet 2018 approche. En tant qu’instance représentative du mouvement coopératif du commerce, la Fédération du Commerce Coopératif et Associé est moteur dans l’accompagnement des coopératives de commerçants détaillants et des réviseurs candidats et agréés dans la phase de mise en œuvre de la 1re révision coopérative.

Cette procédure est désormais obligatoire selon des critères établis pour chacune des coopératives et unions de coopératives de commerçants détaillants en France.

Le réviseur s’assurera que l’organisation et le fonctionnement de la coopérative sont conformes aux principes et aux règles de la   et à l’intérêt des associé coopérateurs. Pour assurer correctement sa mission de contrôle il devra lui-même se conformer au cahier des charges des coopératives de commerçants détaillants établi par le Conseil supérieur de la coopération.

La FCA s’est mobilisée très tôt sur le sujet et a dispensé de nombreuses sessions de formation à destination tant des coopératives de commerçants que des réviseurs agréés et prochains réviseurs afin que toutes les parties prenantes s’imprègnent, comprennent, analysent les spécificités de la   pour cette forme de commerce. Un manuel de révision a été réalisé à leur intention. Des sessions de formation et d’actualisation seront encore régulièrement dispensées (si vous êtes intéressé(e), vous pouvez écrire à la fédération).

La FCA organise enfin des groupes de travail entre les juristes des coopératives de commerçants afin de construire ensemble une doctrine qui tient compte à la fois de la réglementation et des contraintes opérationnelles.

Pour en savoir plus :

  • Découvrez la nouvelle liste de réviseurs agréées publiée :

La FCA félicite Yasmina Idani pour son prix en recherche coopérative

Chaque année, la fédération accompagne des étudiants dont leurs travaux de mémoire / de thèse portent sur le Commerce Coopératif et Associé.

En 2016 et 2017, la FCA a suivi Yasmina Idani, étudiante en Master 2 Recherche Droit de la Distribution et des Contrats d’Affaires de la Faculté de Droit de Montpellier qui a réalisé un mémoire sur « La société   de commerçants détaillants et la franchise : étude comparative des techniques d’organisation des réseaux de distribution ».

Ses travaux révèlent notamment que la franchise et le Commerce Coopératif et Associé sont des modèles distincts mais convergents. En effet, l’étudiante démontre que la verticalité du réseau de franchise se distingue des impératifs tenant à la gestion horizontale du réseau coopératif. La société coopérative est intrinsèquement un réseau qui se définit par sa dimension collective.

Dans le but de valoriser ces travaux de qualité, la FCA a soutenu Yasmina Idani qui concourait au prix du master en recherche coopérative du Crédit Mutuel/Recma. L’étudiante montpelliéraine a remporté le 3ème prix.

>> En savoir plus, découvrez le résumé de ce mémoire:

1ère édition des Rendez-vous Universitaires du Commerce Coopératif et Associé le 22 mars à Périgueux

L’équipe de l’IUT de Bordeaux – site de Périgueux et la Fédération du Commerce Coopératif et Associé organisent la 1ère édition des Rendez-vous Universitaires du Commerce Coopératif et Associé. 200 auditeurs viendront en savoir plus sur cette forme de commerce qui représente 180 enseignes et 150 milliards d’euros le jeudi 22 mars matin.

// LES RENDEZ-VOUS UNIVERSITAIRES DU COMMERCE COOPÉRATIF ET ASSOCIE : CRÉER DES SYNERGIES ENTRE LE MONDE DE LA RECHERCHE, LES FUTURS PROFESSIONNELS ET LE COMMERCE COOPÉRATIF ET ASSOCIÉ

L’IUT de Bordeaux – site de Périgueux – Université de Bordeaux avec le renfort de la Fédération du Commerce Coopératif et Associé (FCA) créent l’événement le jeudi 22 mars matin sur le Campus Périgord de Périgueux en organisant les Rendez-vous Universitaires du Commerce Coopératif et Associé. Cette initiative est la suite d’une collaboration durable entre l’enseignant-chercheur de l’IUT de Bordeaux – site de Périgueux, Fabrice Cassou, qui a réalisé une thèse sur le Commerce Coopératif et Associé, et la FCA.

« La création de cet événement répond à l’une des vocations de notre fédération qui est d’informer et d’expliquer ce modèle économique. Chaque année, nous intervenons dans des cursus scolaires spécialises dans le commerce en réseau. Nous devons aller plus loin avec le monde universitaire en lui proposant de travailler sur le Commerce Coopératif et Associé et en suscitant des vocations auprès des étudiants. Voilà la vocation des Rendez-vous Universitaires du Commerce Coopératif et Associé » précise Alexandra Bouthelier, Déléguée générale de la FCA.

« Nous avons à cœur de réaliser un rendez-vous entre les enseignants-chercheurs et cette forme de commerce très répandue en France, encore peu connue par nos étudiants et également par mes pairs. Les Rendez-vous Universitaires du Commerce Coopératif et Associé vont réunir les étudiants de Tech de Co Périgueux, leurs enseignants, les enseignants spécialisés sur la distribution, les professionnels du Commerce Coopératif et Associé de la région, les journalistes, les chambres consulaires et les élus. En tant que Président de la FCA, c’est Eric Plat qui est également Président-Directeur général d’Atol les Opticiens qui nous fait le plaisir d’être le grand témoin de cette matinée » explique Fabrice Cassou, maître de conférences, spécialisé sur le Commerce Coopératif et Associé.

// UNE MATINÉE POUR APPRÉHENDER CETTE MANIÈRE DE FAIRE DU COMMERCE ET SA RÉALITÉ TERRAIN

Le programme des Rendez-vous Universitaires du Commerce Coopératif et Associé 2018 :

  • Introduction
  • Qu’est-ce que le Commerce Coopératif et Associé : retour sur les valeurs du modèle et ses performances
  • Notoriété et perception du Commerce Coopératif et Associé : les étudiants de Tech de Co Périgueux communiquent les résultats de leurs études quantitatives et qualitatives
  • Entreprendre dans le Commerce Coopératif et Associé : Eric Plat, Président de la FCA et PDG d’Atol partage son expérience accompagné d’un extrait de l’interview de Michel-Edouard Leclerc, Président des centres E.Leclerc
  • Retour sur les travaux de recherche en lien avec le Commerce Coopératif et Associé par Fabrice Cassou
  • Les étudiants de l’IUT de Périgueux interrogent la FCA et les coopérateurs présents
  • Table ronde avec des coopérateurs : Stéphane Tansini,   Intersport à Marsac sur l’Isle, Jean-Luc Sautonie, coopérateur Coop Atlantique (Système U) à Boulazac ainsi qu’un extrait de l’interview de Serge Papin, Président-Directeur générale de Système U
  • L’intérêt pour la recherche de travailler sur le modèle du Commerce Coopératif et Associé avec l’équipe de recherche marketing de l’IRGO – Université de Bordeaux : Pr. Jean-François Trinquecoste, Dr. Emmanuelle Sauvage et Dr. Michaël Flacandji
  • Clôture de cette matinée

Les Rendez-vous Universitaires du Commerce Coopératif et Associé
Jeudi 22 mars 2018 de 9 heures à 12 heures
Campus Périgord – Rond Point Suzanne Noel 24019 Périgueux
 

RDV Universitaire

 

>> Pour lire le communiqué de presse :

E.Leclerc et Intermarché, lauréats du Grand Prix ESSEC du commerce responsable

Intermarché a remporté le Prix ESSEC « Projet collaboratif commerce et fournisseurs partenaires » pour son partenariat avec la PME Reitzel, visant à relancer la culture du cornichon en France. Reitzel s’est associée à 5 producteurs pour produire un peu plus de 300 000 bocaux français en 2017 sous sa marque Le Jardin d’Orante, vendus dans tous les Intermarché de France.

La FCA a organisé une première réunion de travail sur le thème du groupe coopératif dans le contexte de la révision

Le 14 février 2018, une première réunion technique de droit coopératif a permis de réfléchir ensemble sur deux sujets :

Nous remercions encore l’ensemble des participants pour leur disponibilité et la richesse de leurs interventions. Les travaux se poursuivront par échange de mail concernant la finalisation d’une doctrine « FCA et révision groupe coopératif » et concernant l’opportunité de faire évoluer ou non la législation sur cette question.

Nous ne manquerons pas de restituer à l’ensemble des adhérents de la FCA la version finalisée de ces travaux.

La prochaine réunion juridique, qui aura lieu le mercredi 11 avril 2018, aura pour thème « le remboursement des parts de l’associé » et portera entre autres sur les questions relatives à la date de remboursement des parts sociales, à la date de perte de la qualité d’associé, aux effets sur ses droits de vote, droits d’être convoqué en AG, droits aux   ristournés, la compensation avec ses dettes. Une restitution des travaux relatifs au groupe coopératif figurera également à l’ordre du jour de cette deuxième réunion.

Le Commerce Coopératif et Associé, vivier de coopératives performantes !

Les publications du dernier panorama des coopératives et du top 100 des plus grandes entreprises coopératives françaises par Coop FR mettent en lumière le Commerce Coopératif et Associé comme acteur clé du monde coopératif français.

Le Commerce Coopératif et Associé est un acteur clé du monde coopératif français avec 546 000 salariés, 32 000 entrepreneurs, 45 000 points de vente pour un chiffre d’affaires de 150,3 milliards d’euros.

// 29 COOPÉRATIVES DE COMMERÇANTS DANS LE TOP 100 DES ENTREPRISES COOPÉRATIVES EN FRANCE

L’édition 2018 du Top 100 des plus grandes entreprises coopératives français de Coop FR confirme les performances économiques du Commerce Coopératif et Associé avec plus d’une entreprise sur quatre qui est une   de commerçants. Comme il y a deux ans, la première position du classement est attribuée à ACDLEC – E. Leclerc. La coopérativeSystème U est quant à elle à la 4ème position, suivie par la coopérative de pharmaciens Astera.

Au total, 29 groupements/enseignes du Commerce Coopératif et Associé, présents dans 11 secteurs d’activités, sont inclus dans ce Top 100 avec : Selectour, Actura, Gedimat, Giphar, Intersport, Bigmat, Optic 2000, Cofaq, Krys Group, Biocoop, Welcoop, Giropharm, Majuscule, JouéClub, Sport 2000, Weldom, Inter-Hôtel, Orpi, Best Western, Atol, Gif, Axenergie, Gasel, Synalia, Monsieur Meuble et Biomonde. Ce vivier de coopératives représente un chiffre d’affaires cumulé de plus de 95 milliards d’euros en 2016.

Commerce alimentaire, optique, immobilier, pharmacie, bricolage, équipement sportif, hôtellerie,… le Commerce Coopératif et Associé est performant dans bien des secteurs d’activités et sa courbe de croissance se situe au-dessus de celle du commerce de détail depuis une quinzaine d’année » explique Eric Plat, Président de la Fédération du Commerce Coopératif et Associé (FCA).

FCA 15 années de performance supérieure au commerce de détail en 2016


 

// LE COMMERCE COOPÉRATIF ET ASSOCIE : UN MODÈLE ENTREPRENEURIAL QUI MISE SUR LE TEMPS LONG

Le Commerce Coopératif et Associé est créateur d’emploi et de richesse en France. Sur l’exercice 2016, cette forme de commerce a créé 5 600 emplois et a réalisé 150,3 milliards d’euros. Avec des points de vente situés majoritairement dans les petites et moyennes villes de France, les entrepreneurs des réseaux du Commerce Coopératif et Associé ont un ancrage local et s’impliquent dans les territoires.

Cette dynamique en régions est possible grâce à la coopérative qui a pour unique but d’accompagner ses membres dans la pérennisation leurs activités. Nous ne sommes pas sur les marchés financiers. Nous ne sommes pas des spéculateurs. Nous sommes ancrés dans la vie réelle. Nos valeurs nous permettent de voir loin, de penser sur le long-terme » précise Eric Plat.

>> Retrouvez le panorama des entreprises coopératives et le top 100 sur le site de Coop FR

Le Commerce Coopératif et Associé, vivier de coopératives performantes !

Les publications du dernier panorama des coopératives et du top 100 des plus grandes entreprises coopératives françaises par Coop FR mettent en lumière le Commerce Coopératif et Associé comme acteur clé du monde coopératif français avec 546 000 salariés, 32 000 entrepreneurs, 45 000 points de vente pour un chiffre d’affaires de 150,3 milliards d’euros.

// 29 COOPÉRATIVES DE COMMERÇANTS DANS LE TOP 100 DES ENTREPRISES COOPÉRATIVES EN FRANCE

L’édition 2018 du Top 100 des plus grandes entreprises coopératives français de Coop FR confirme les performances économiques du Commerce Coopératif et Associé avec plus d’une entreprise sur quatre qui est une   de commerçants. Comme il y a deux ans, la première position du classement est attribuée à ACDLEC – E. Leclerc. La coopérative Système U est quant à elle à la 4ème position, suivie par la coopérative de pharmaciens Astera.

Au total, 29 groupements/enseignes du Commerce Coopératif et Associé, présents dans 11 secteurs d’activités, sont inclus dans ce Top 100 avec : Selectour, Actura, Gedimat, Giphar, Intersport, Bigmat, Optic 2000, Cofaq, Krys Group, Biocoop, Welcoop, Giropharm, Majuscule, JouéClub, Sport 2000, Weldom, Inter-Hôtel, Orpi, Best Western, Atol, Gif, Axenergie, Gasel, Synalia, Monsieur Meuble et Biomonde. Ce vivier de coopératives représente un chiffre d’affaires cumulé de plus de 95 milliards d’euros en 2016.

Commerce alimentaire, optique, immobilier, pharmacie, bricolage, équipement sportif, hôtellerie,… le Commerce Coopératif et Associé est performant dans bien des secteurs d’activités et sa courbe de croissance se situe au-dessus de celle du commerce de détail depuis une quinzaine d’année » explique Eric Plat, Président de la Fédération du Commerce Coopératif et Associé (FCA).

15 années de performance supérieure à celle du commerce de détail


// LE COMMERCE COOPÉRATIF ET ASSOCIE : UN MODÈLE ENTREPRENEURIAL QUI MISE SUR LE TEMPS LONG

Le Commerce Coopératif et Associé est créateur d’emploi et de richesse en France. Sur l’exercice 2016, cette forme de commerce a créé 5 600 emplois et a réalisé 150,3 milliards d’euros. Avec des points de vente situés majoritairement dans les petites et moyennes villes de France, les entrepreneurs des réseaux du Commerce Coopératif et Associé ont un ancrage local et s’impliquent dans les territoires.

Cette dynamique en régions est possible grâce à la coopérative qui a pour unique but d’accompagner ses membres dans la pérennisation leurs activités. Nous ne sommes pas sur les marchés financiers. Nous ne sommes pas des spéculateurs. Nous sommes ancrés dans la vie réelle. Nos valeurs nous permettent de voir loin, de penser sur le long-terme » précise Eric Plat.

>> Retrouvez le panorama des entreprises coopératives et le top 100 sur le site de Coop FR

>> Téléchargez le communiqué de presse de la FCA